8 mars : journée internationale des droits des femmes

mois de l'égalité 2024

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, est traditionnellement l’occasion d’évoquer ce combat, de revendiquer l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et de faire le bilan de l’action municipale menée dans notre Ville.

À Arcueil, c’est tout au long de l’année qu’élu·es, agent·es de nos services, bénévoles d’associations et citoyen·nes agissent pour que l’égalité des droits soit une réalité notamment grâce au programme de lutte contre les discriminations des genres auprès des collégien·nes, à l’animation d’un réseau de lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales, à la sensibilisation de l’administration, au soutien aux familles monoparentales pour l’accès au logement ou aux structures Petite enfance, à la mise en œuvre du dispositif Angela pour lutter contre le harcèlement de rue, à la prise en considération de la place des femmes dans nos projets urbains…

Le rapport annuel relatif à l’action municipale en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes témoigne de notre implication collective. Ces mesures innovantes qui font la force et l’identité de notre ville sont d’ailleurs unanimement validées par les élu·es du Conseil municipal.

Si la force de nos convictions et cette énergie communale permettent de grandes avancées, nous savons qu’à Arcueil comme partout en France et dans le monde, beaucoup reste à faire.

En ce sens, le vote historique du Parlement réuni en Congrès introduisant dans la Constitution « la liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse » est un formidable signal universel adressé par notre Pays aux femmes du monde entier. C’est aujourd’hui, vendredi 8 mars 2024, qu’une cérémonie publique au ministère de la Justice, officialisera cette avancée majeure.

Saluons le courage, la persévérance et la force des militantes et des personnalités politiques qui ont conquis ce droit et aujourd’hui, cette Liberté.

Cette victoire est d’abord et avant tout celle des femmes.

Cette victoire est celle des valeurs universalistes qui fondent notre République.

Cette victoire est celle des Lumières, face aux obscurantismes et extrémismes.

Ce moment nous rappelle que tous les justes combats doivent être menés. Et, qu’en dépit des cassandres, il ne faut jamais manquer de résolution, de courage et de fidélité pour triompher.

Christian Métairie, Maire
Anne Rajchman, adjointe déléguée au revenu minimum garanti, aux droits des femmes et à l’égalité des genres

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon