Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire 2018 | Carnet de route du maire-ANC 286-Avril 2018

Carnet de route du maire-ANC 286-Avril 2018

« Bilan de la concertation selon La Poste : le centre de distribution de l’avenue F.-V. Raspail va fermer et les facteurs partiront de Villejuif pour distribuer le courrier à Arcueil. »

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

 

Vendredi 16 février | Avec mes collègues maires de Cachan, Gentilly, Ivry et du Kremlin-Bicêtre, réunion avec le directeur départemental des Finances publiques qui nous annonce le regroupement des trésoreries et perceptions. En résumé : fermeture d’une partie de ces centres, et donc éloignement physique de l’accueil et du service au public. Notre opposition d’élus n’est pas  prise en compte. Quelques jours plus tard, je recevrai Mme Cazanave, la trésorière du Kremlin-Bicêtre venue me dire au revoir  puisque son centre ferme et qu’elle est nommée ailleurs.

Mardi 27 février | Rendez-vous avec le préfet du Val-de-Marne pour travailler sur la mise en place d’un réseau de transition écologique qui associe l’État et le Département. J’en profite aussi pour évoquer avec lui quelques sujets arcueillais, et lui réitère en particulier ma demande d’une présence policière plus soutenue sur le territoire de la commune.
Je reçois une Arcueillaise  venue me parler d’un projet de solidarité avec le Nicaragua porté par une association qui œuvre pour l’approvisionnement en  eau potable d’un petit village. Encore une belle et bonne initiative parmi beaucoup d’autres qui témoignent décidément de  l’énergie solidaire de nombre de nos concitoyen-ne-s.

Mardi 6 mars | Conférence des maires des villes du territoire Grand-Orly Seine Bièvre, avec à l’ordre du jour la préparation du budget 2018 et le lancement d’une étude sur la compétence en matière d’eau. Sujets importants, mais qui ont du mal à avancer du fait d’une organisation territoriale bien compliquée et de la situation financière difficile des collectivités.

Mercredi 7 mars | Comme tous les trois mois, je tiens un Point presse avec les médias qui traitent l’actualité du département. À  chaque fois, un sujet parmi les autres retient spécialement l’attention des journalistes présents, et aujourd’hui c’est la Charte  des chantiers soutenables qui leur paraît une initiative nouvelle et intéressante à relayer. Ils ont raison et nous allons nous  atteler à la rédaction de cette Charte.

Jeudi 8 mars | Le hall de l’hôtel de ville est rempli d’élèves de l’école Jean Macé qui présentent les œuvres qu’ils ont réalisées avec l’association de gravure ETR Balistic sur le thème de l’égalité femmes-hommes. Il y a de quoi être impressionné par la  qualité des travaux réalisés par les enfants et par la capacité de cette association à leur faire donner le meilleur d’eux-mêmes.

Vendredi 9 mars | Je préside le bureau du Syndicat mixte du bassin versant de la Bièvre. Je rappelle aux participants notre  attachement à la réouverture de la rivière programmée pour 2020 avenue de la Division du général Leclerc et dans le parc du  coteau et qui est maintenant « bien dans les tuyaux », c’est le cas de le dire.
Vernissage à la galerie municipale Julio Gonzalez  de la très belle exposition d’Abel Pradié, avec des tableaux particulièrement adaptés à l’espace de la galerie, surtout des grands  formats réalisés spécifiquement pour l’occasion. On peut encore aller la voir jusqu’au finissage du 14 avril, et je la recommande vivement.

Dimanche 11 mars | Le loto solidaire organisé par le collectif du quartier Laplace fait salle comble à l’école  Aimé Césaire. Cette initiative marie la convivialité et le sens de la solidarité puisque, en guise de droit  d’entrée, chaque participant a apporté des denrées alimentaires non périssables pour l’épicerie sociale  L’éclaircie. En prime, la nouvelle association Les petits voisins propose des crêpes et des beignets pour le goûter.

Lundi 12 mars | Installation à Créteil du Conseil départemental des collégiens pour l’année 2018. Parmi les représentants élus : deux élèves de Dulcie September, bien décidés à s’investir dans un travail de proposition dont nous verrons le résultat  dans quelques mois.
Le soir, excursion extra-arcueillaise à Cachan pour le vernissage à l’Orangerie de l’exposition de mon ami Hervé Bourdin.

Jeudi 15 mars | Courrier de la direction de La Poste du Val-de-Marne. Il y a quelques mois, on nous annonçait la fermeture du  centre de distribution de l’avenue François-Vincent Raspail qui couvre Arcueil, Gentilly et Cachan, avec la relocalisation à proximité de la RD920 des facteurs chargés de la distribution du courrier à Arcueil. J’ai fait part de mon opposition à cette  mesure contre laquelle les facteurs du centre ont manifesté il y a quelques semaines. Voici donc aujourd’hui le bilan de la  concertation à la mode de La Poste : non seulement le centre de l’avenue F.-V. Raspail va fermer, mais les facteurs devront  partir de Villejuif pour distribuer le courrier à Arcueil. Cela signifie des conditions de travail plus difficiles et un service moins  bien rendu. À noter tout de même que ces mesures ne concernent pas le fonctionnement du bureau de La Poste de la rue  Sidobre qui reste inchangé.
Séminaire d’Airparif, organisme chargé de la surveillance de la pollution dans la région parisienne. L’occasion de découvrir les nouvelles méthodes de mesure et de prévision de la qualité de l’air. Mais, hélas aussi, d’avoir confirmation de la pollution de la  métropole parisienne. Sachant que la principale cause de cette pollution est la circulation automobile, il y a urgence à prendre des mesures. À Arcueil, nous nous engageons pour favoriser les mobilités douces et les transports en commun, mais des  mesures doivent être prises de façon plus globale : par exemple, étudier l’instauration d’une taxe pour les poids lourds en  transit sur les tronçons autoroutiers en milieu urbain.

Mardi 20 mars | Au centre Marius Sidobre, vernissage de l’exposition de l’association Ifafe autour de la mémoire de Dulcie  September et de Nelson Mandela, point de départ d’une saison de manifestations en souvenir de ces deux personnalités si fortement liées à l’histoire d’Arcueil.

Mercredi 21 mars | Émotion et gros embouteillage dans la ville : le Raid s’est positionné avenue Paul Vaillant-Couturier suite à  l’alerte causée par un résident des Irlandais retranché chez lui menaçant de faire exploser une bonbonne de gaz. Présent  sur place, je constate l’efficacité et le professionnalisme des services d’intervention de la Police qui sécurisent les lieux et neutralisent assez rapidement la personne en cause. Plus de peur que de mal : en fait, il n’y avait pas de bonbonne de gaz.

A lire...

Carnet de route du maire – ANC 291 – Octobre 2018

A lire : extrait d'ANC Arcueil Notre Cité - Octobre 2018