Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire 2018 | Carnet de route du maire-ANC 289-Juillet-Août 2018

Carnet de route du maire-ANC 289-Juillet-Août 2018

Bon été à tous !
Les services municipaux restent sur le pont avec les activités d’O’Quai d’Arcueil et le soutien à nos anciens et aux plus fragiles en cas de canicule.

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

Mardi 22 mai | Dans la soirée, avec Kamel Rouabhi, conseiller municipal délégué au commerce, rencontre avec les commerçants de la ville qui ont répondu nombreux à notre invitation. Nous partageons ensemble la volonté que le commerce de proximité puisse vivre et se développer à Arcueil. Je m’engage à étudier avec beaucoup d’attention les demandes et propositions des participants.

Samedi 26 mai | Comme c’est souvent le cas aux beaux jours, ce week-end est rempli d’initiatives diverses : fête de la nature à la Maison de la Bièvre, tournoi des enfants d’Arcueil Animation au jardin sur le toit du centre commercial La Vache Noire,  déjeuner de l’association des Coteaux, plus côté sports avec le Cosma, la fête de la section judo, un tournoi de badminton et une compétition d’athlétisme pour les jeunes poussins et les petits de la catégorie éveil.

Lundi 28 mai | Réunion avec les riverains de la centrale de géothermie, l’exploitant Argéo et le Sipperec qui contrôle cette  exploitation pour le compte de la Ville d’Arcueil. Il reste encore un dernier effort à faire pour réduire les nuisances restantes (bruits et vibrations).

Mardi 29 mai | À Créteil, projection du film Paris sous les eaux qui simule les conséquences d’une crue importante dans la région parisienne. Arcueil a la chance de ne pas être directement menacée par une forte montée des eaux, mais nous en  subirions tout de même les conséquences liées à la désorganisation des transports et aux coupures des réseaux d’électricité et  de communication. Le scénario décrit n’est pas exagérément alarmiste mais bel et bien probable si nous ne sommes pas  capables de réagir contre un modèle ancien d’urbanisme qui imperméabilise les sols. En effet, il ne s’agit pas simplement de  construire de grands bassins de rétention mais de permettre à l’eau de s’écouler naturellement.  À Arcueil, notre plan local d’urbanisme va dans ce sens, en imposant une proportion de pleine terre pour les nouvelles constructions ; la réouverture de la  Bièvre aura aussi un effet positif.

Mercredi 30 mai | Dans le cadre de l’élaboration d’une Charte des chantiers supportables, rencontre avec des habitant.e.s qui  nous ont interpellés à propos de nuisances causées par des chantiers menés dans la ville. Le débat est vif mais constructif ; je  relève des propositions à intégrer dans notre charte pour imposer de bonnes pratiques aux entreprises de construction.

Jeudi 31 mai | Table ronde réunissant les riverains, des responsables de la Société du Grand Paris (SGP), de la RATP et les   gérants de la société Auffret pour échanger sur les solutions permettant aux camions d’accéder au site de creusement d’un puits  d’aération du tunnel de la ligne 14 prolongée. Il ressort de la discussion que, faute de l’accord des gérants d’Auffret, la  seule solution est le transit des camions par l’impasse Marie-Louise. J’insiste auprès de la SGP et la RATP pour qu’un travail  s’engage individuellement et collectivement avec les riverains concernés pour limiter les nuisances et répondre à leurs attentes.

Vendredi 1er juin | À la préfecture de Créteil, et en présence du préfet, vernissage de l’exposition d’écoliers de Jean Macé qui  ont réalisé un magnifique travail de gravures sur les gestes à adopter pour préserver notre environnement.  Moment de fierté  pour notre ville et d’émotion pour les enfants. Déjeuner avec Célia Blauel, adjointe à la maire de Paris chargée des questions  relatives à l’environnement et à l’eau. C’est l’occasion d’échanger aussi bien sur la gestion publique de l’eau que sur une vision que nous partageons d’un monde plus respectueux de son environnement.

Samedi 2 et dimanche 3 juin | Encore un week-end bien chargé avec le challenge de foot Gilles Breton, un vide- grenier dans la  résidence Domnis avenue Lénine, la fête de l’association Retour à l’essentiel, une grande brocante rue Émile Raspail et la  remise des prix du festival des courts-métrages au centre Marius Sidobre (ces deux dernières initiatives étant organisées par la  dynamique association de commerçants Arcueil Village). Pour finir, je participe à la Convergence cycliste qui nous mène  d’Arcueil jusqu’aux Invalides.

Vendredi 8 juin | Fête à l’école Olympe de Gouges qui sera suivie par celles de toutes nos écoles et accueils de loisirs. À chaque  fois, c’est un moment joyeux et convivial, mais c’est aussi l’occasion de prendre la mesure de la qualité des travaux  pédagogiques réalisés par les enfants avec les enseignants, les Atsems et les animateurs.

Jeudi 14 juin | À l’hôtel de ville, pot de départ à la retraite de Claire Trystram, Olivier Bonnecase et Christine Crusoé qui ont dirigé des écoles de la ville pendant plusieurs dizaines d’années. Je n’oublie pas non plus de saluer Nadine Laurent,  psychologue scolaire, qui a aussi œuvré pour que l’école de la République soit celle de la réussite.

Vendredi 15 juin | La cour du Bahut accueille la fête de nos crèches municipales dans une ambiance « junior » des
plus sympathiques.

A lire...

Carnet de route du maire – ANC 290 – Septembre 2018

A lire : extrait d'ANC Arcueil Notre Cité - Septembre 2018