Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire – Décembre 2018-Janvier 2019

Carnet de route du maire – Décembre 2018-Janvier 2019

« Le prochain numéro d’ANC / Arcueil notre cité paraîtra début février. D’ici là, je souhaite à tous les Arcueillais d’heureuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous à la réception des voeux de la municipalité le samedi 26 janvier. »

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

Lundi 5 novembre | Jour du départ à la retraite de Francine Rabeau, entrée il y a trente-six ans au secrétariat des élus de la  municipalité et qui fut successivement la secrétaire de Marcel Trigon, de Daniel Breuiller et de moi-même. De nombreux agents et anciens agents, élus et anciens élus sont présents pour lui témoigner leur affection. Je la remercie chaleureusement pour son engagement.

Mardi 6 novembre | Réunion du bureau du syndicat mixte de la Bièvre. L’enquête publique sur la réouverture de la rivière dans et aux abords du parc du Coteau est maintenant close. Il reste quelques mois pour préparer les travaux qui débuteront l’été  prochain.
Avec Sophie Leriq et Francine Ketfi, adjointes au maire chargées respectivement de l’éducation et l’enfance et de la restauration scolaire, nous rencontrons comme chaque trimestre les directrices et directeurs d’école. C’est l’occasion de faire le point sur la  rentrée scolaire marquée par le retour à la semaine de quatre jours : globalement les choses se passent bien, même s’il reste ici et là quelques adaptations à faire. Mais déjà nous avons en tête les effectifs prévisionnels pour la prochaine rentrée. Souhaitons  que l’inspection académique entende mieux nos arguments afin d’éviter le recours à la mobilisation conjointe des parents,  enseignants et élu.e.s pour s’opposer aux menaces de fermetures de classes.

Jeudi 8 novembre | En début de soirée, inauguration du restaurant thaïlandais Baan Nat qui a ouvert en haut de l’avenue Laplace. L’implantation d’un commerce de qualité dans notre commune est toujours une bonne nouvelle. Un restaurant joliment aménagé avec aux cuisines un chef réputé habitant Arcueil, Oth Sombath. Que rêver de mieux ?

Vendredi 9 novembre | Vernissage de l’exposition « Dessiner l’horizon » à la galerie municipale Julio González. Une fois de plus, un artiste renommé, Osman Dinç, nous fait l’honneur d’exposer à Arcueil. Une fois de plus, c’est l’occasion de découvrir  des créations uniques et singulières. Une fois de plus, de nombreux écoliers arcueillais visiteront cette exposition et  rencontreront l’artiste, tout comme les adultes qui le souhaitent lors d’un finissage musical.
À Anis-Gras, dernière représentation de Delta Charlie Delta. Cette pièce est une réflexion sur la mort accidentelle de deux jeunes enfants à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) qui a conduit en 2005 à l’explosion des banlieues. Nous devons ce spectacle pénétrant joué par la compagnie du Samovar à un auteur arcueillais, Michel Simonot.

Dimanche 11 novembre | Cent ans jour pour jour après l’armistice de la Grande Guerre, Arcueil se souvient et honore ses morts. Ce travail de mémoire sur le passé est un devoir pour éclairer le présent et prendre la mesure de l’histoire à venir.

Mardi 13 novembre | Visite au plateau de Saclay avec les maires de la Vallée scientifique de la Bièvre pour échanger avec le directeur de l’Établissement public d’aménagement Paris-Saclay et la présidente de l’université Paris-Sud Orsay. Notre ambition est de renforcer les dynamiques en matière de recherche et d’innovation pour développer encore le potentiel  économique de ce territoire du sud francilien.
Dans notre cinéma municipal Jean Vilar, soirée autour du documentaire Libre qui témoigne de l’action des habitants de la vallée de la Roya, au sud des Alpes, pour accueillir dignement des migrants venant d’Italie. La salle est pleine ; le film transmet une émotion vraie qui suscite un débat très intéressant conduit par mon ami  Jacques Perreux, président des Ami.e.s de la Roya citoyenne.

Jeudi 15 novembre | À Montreuil (Seine-Saint-Denis), je participe à une journée de travail organisée par l’Association nationale des villes et territoires accueillants (ANVTA) à laquelle notre conseil municipal vient de décider d’adhérer. Objectif : échanger entre collectivités, acteurs associatifs et chercheurs pour gérer dignement l’accueil des personnes déracinées.

Retour à Arcueil pour le vernissage à l’hôtel de ville de l’exposition « Arcueil, la Grande Guerre, la vie malgré tout », en  compagnie de Carine Delahaie, adjointe au maire chargée du travail de mémoire.
Remerciements et félicitations au collectif d’habitants qui a conçu et réalisé ce travail qui retrace la vie quotidienne des Arcueillais durant ces terribles années 14-18.

Vendredi 16 novembre | Vernissage de l’exposition « Nuremberg : un procès, quatre langues – Les pionniers de l’interprétation simultanée », qui se trouve bien à sa place avenue Jeanne d’Arc dans les locaux de l’Esit, la grande école d’interprétariat et de management interculturel.

Mardi 20 novembre | Je participe au congrès des maires de France qui rassemble dix mille élus locaux. Quels que soient leurs courants politiques, les maires expriment les mêmes difficultés et la même exigence vis-à-vis de l’État de disposer des moyens pour répondre aux besoins et attentes des habitants en intégrant les problématiques nouvelles de l’environnement, des déplacements, etc.

Jeudi 22 novembre | À Créteil, assemblée générale d’Orbival, l’association des élus du Val-de-Marne qui a permis que, parmi les nouvelles lignes du Grand Paris Express, la ligne 15 sud (du Pont de Sèvres à Noisy-Champs, via la gare Arcueil-Cachan) soit la première à être mise en chantier. L’avancée des travaux est une satisfaction. Mais les reports successifs de la date de mise en service (2024 ?) ainsi que la suppression de l’interconnexion avec la ligne 15 est à Champigny ne sont pas des bonnes nouvelles. Nous avons besoin d’un réseau de transports collectifs fiables et performants le plus vite possible. C’est le message que nous continuerons à faire entendre.

Samedi 24 novembre | Portes ouvertes à la Ressourcerie – La Mine dont le succès témoigne que cet équipement répond aux besoins et attentes en matière de lien social solidaire et d’économie circulaire.

Mardi 27 novembre | Buffet d’accueil des jeunes Palestiniens de la chorale Amwaj qui se produiront demain sur la scène de  l’Espace Jean Vilar avec des petits chanteurs de Lyon et d’Arcueil (les participants au programme Démos). Sont présents également les jeunes du Handball club d’Arcueil engagés dans le soutien à l’équipe féminine d’Hébron.

A lire...

Carnet de route du maire – ANC 292 – Novembre 2018

A lire : extrait d'ANC Arcueil Notre Cité - Novembre 2018