Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire 2019 | Carnet de route du maire – Avril 2019

Carnet de route du maire – Avril 2019

« La Banque alimentaire fête ses 35 ans.
Fondée à Arcueil, elle poursuit son action qui est hélas si nécessaire ! »

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

Lundi 4 mars | Avec le Handball club d’Arcueil et des élu.e.s de la municipalité, nous rencontrons à l’Unesco le délégué de la Palestine pour organiser l’accueil des handballeuses arcueillaises qui se rendront à Hébron au mois d’avril. Le sport est un  facteur d’échanges entre les peuples et d’émancipation pour les femmes. L’objectif de cette coopération est d’aider un club féminin qui manque de moyens à faire progresser la pratique féminine du handball à Hébron. Nous accueillerons en retour à Arcueil d’ici la fin de l’année une délégation de ce club de handballeuses palestiniennes.

Jeudi 7 mars | À la mairie de Paris, je participe au forum organisé à l’occasion des dix ans de la création d’Eau de Paris. Cette régie publique parisienne a fait la preuve de sa capacité à fournir de l’eau de bonne qualité à un prix plus bas que le Sedif qui alimente les villes de la banlieue parisienne. Célia Blauel, la présidente d’Eau de Paris, souligne les avantages d’une régie  publique sur une gestion privée. Quelques jours plus tard, je participerai au comité de pilotage du Territoire Grand-Orly Seine  Bièvre qui travaille pour que certaines villes, dont Arcueil, puissent revenir à une régie publique de l’eau. L’eau est un bien  commun essentiel qui ne doit pas être monnayé au bénéfice de multinationales.

Lundi 11 mars | Avec Jean-Michel Arberet, adjoint au maire chargé du cadre de vie, nous rencontrons les représentants de la résidence Émile Zola. Le but est d’échanger sur les points de vue respectifs de la Ville et de l’association syndicale des résidents concernant les évolutions de la résidence et de ses espaces publics.

Mardi 12 mars | Réunion avec Antoine Pelhuche, adjoint au maire chargé des retraités et de la lutte contre l’isolement, en présence de la nouvelle directrice générale adjointe des services municipaux, Cécile Duportail, pour réfléchir au renforcement des activités proposées à nos anciens. Il faut à la fois développer les activités existantes qui attirent effectivement le public et répondre aux attentes nouvelles exprimées lors des deux dernières réunions du collectif des retraités. À la Maison de la Bièvre,  présentation par l’agence culturelle Des ricochets sur les pavés associée au collectif d’artistes Ne rougissez pas d’une initiative visant à créer avec les habitants durant tout ce printemps des performances et des productions plastiques ou sonores pour  marquer et préfigurer la présence de la Bièvre là où elle va être rouverte. Menés par le Conseil départemental, les travaux pour  mettre au jour la rivière sur trois tronçons dans et aux abords du parc du Coteau débuteront cet été pour une livraison prévue au printemps 2021.
Dans la soirée, j’introduis à Créteil la séance inaugurale des 30e Journées scientifiques de l’environnement qui portent sur les thèmes de l’agriculture et de l’alimentation. Joël Labbé, sénateur de Bretagne et auteur de la loi contre les pesticides, et Jacques Capla, responsable de l’ONG Agir pour l’environnement, animent un débat passionnant qui montre qu’il y a urgence à modifier le modèle agricole français. Celui-ci est en effet basé sur l’industrialisation qui amène à produire une alimentation dangereuse pour la santé et conduit à un appauvrissement de nos agriculteurs qui ne peuvent plus aujourd’hui vivre de leur travail en  dehors des subventions.

Mercredi 13 mars | La Banque alimentaire fête les trente-cinq ans de son premier établissement installé avenue Jeanne d’Arc à Arcueil. Trois décennies plus tard, il en existe plus de cent en France et quatre cents en Europe. Ce dispositif a donc fait ses  preuves et si c’est une certaine fierté pour Arcueil d’être le lieu de naissance des banques alimentaires, il faut regretter que le besoin n’ait pas disparu, au contraire. Comment ne pas être en colère quand, dans un pays comme le nôtre, plusieurs millions  de nos concitoyen. ne.s vivent sous le seuil de pauvreté avec l’angoisse de pouvoir se nourrir chaque jour ?

Vendredi 15 mars | Vernissage de l’exposition de Marcos Carrasquer à la galerie municipale Julio González. Une nouvelle fois, c’est l’occasion de découvrir des oeuvres magnifiques, des créations profondément différentes d’un artiste à l’autre.

Samedi 16 mars | Avec une cinquantaine d’Arcueillais.es, nous nous retrouvons à la gare Laplace pour aller à la « Marche du  siècle » pour le climat. Des centaines de milliers de personnes sont mobilisées en France et, la veille, les lycéens et étudiants étaient nombreux aussi à défiler. Cela fait chaud au coeur et donne de l’espoir : la transition écologique, c’est l’avenir de nos sociétés ! Au mois de juin, nous accueillerons à Arcueil les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité. Question cruciale : comment, dans la zone dense de la métropole parisienne, peut-on contribuer à produire une partie de notre alimentation dans le respect de notre environnement et pour le bien de notre santé ?

Mercredi 20 mars | Je signe une lettre à l’attention du préfet lui demandant que les services de l’État remettent en fonction l’éclairage sous le pont de l’autoroute au carrefour des Quatre-Chemins. Il en va de la sécurité des piétons ainsi que des  cyclistes. Nous ne pouvons pas accepter que ce « trou noir » perdure à l’entrée de notre ville.

A lire...

Conseil municipal du 20 juin 2019 : Ordre du jour

Jeudi 21 juin 2019 à 20h30 à l'hôtel de ville