Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire – Juillet-Août 2019

Carnet de route du maire – Juillet-Août 2019

« Je souhaite un bon été à toutes et tous. Les services municipaux restent mobilisés pour les activités d’ O’Quai d’Arcueil et le soutien de nos anciens en période de canicule. »

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

Lundi 27 mai | À Créteil, rendez-vous avec la vice-présidente du Conseil départemental en charge des collèges à propos de la création de quelques salles d’enseignement complémentaires à Dulcie September. Je propose des pistes concrètes.  Le  Département va les étudier et nous aurons un retour dans quelques semaines.
Réunion publique au Chaperon Vert pour la présentation de l’étape finale de l’Opération de rénovation urbaine. On approche de la fin des travaux dans le quartier, mais il reste des choses à faire pour améliorer le cadre de vie quotidien des habitants.

Mardi 28 mai | Avec les élus et services concernés, visite des locaux du nouveau centre municipal de santé en cours d’aménagement. L’occasion d’échanger sur les derniers arbitrages avant l’ouverture le 2 septembre. Le résultat sera à la hauteur de ce que nous voulions.

Vendredi 31 mai | Avec Max Staat, adjoint à l’urbanisme, nous rencontrons les kinésithérapeutes installés rue Laplace. Ils  souhaitent s’agrandir pour ouvrir trois nouveaux cabinets (un de kiné et deux pour des spécialités médicales). Nous donnons un avis positif sur leur projet, mais je plaide pour que les deux cabinets médicaux soient plutôt occupés par des généralistes qui risquent en effet de manquer à Arcueil dans les années qui viennent.

Dimanche 2 juin | Traditionnelle brocante dans le centre historique qui, comme à chaque fois, rassemble un public très nombreux. Merci à l’association des commerçants Arcueil village qui porte cette initiative parmi beaucoup d’autres animations.

Mercredi 5 juin | Début du marathon des fêtes des écoles et des accueils de loisirs. L’ambiance est toujours chaleureuse et c’est une grande satisfaction de voir ce que les enfants sont capables de réaliser avec leurs enseignants et animateurs.

Jeudi 6 juin | En tant que vice-président du Conseil départemental chargé de la transition écologique, je me rends au collège du Fort à Sucy-en-Brie où une équipe d’enseignants organise une simulation de la Cop 24.5 préparatrice à la Cop 25 qui se tiendra au Chili en novembre prochain avec à l’ordre du jour le suivi des engagements pris lors de la Cop 21 à Paris. Je suis impressionné par l’engagement d’une centaine de collégiens, organisés en équipe pour simuler les négociations. J’espère que  les officiels auront les mêmes exigences que ces collégiens.
Avec Anne-Marie Gilger, première adjointe chargée des associations et des solidarités, rencontre avec Nicole Farlotti, présidente de la Banque alimentaire de Paris et d’Ile-de-France installée avenue Jeanne d’Arc. Chaque jour, des dizaines d’associations viennent y chercher du ravitaillement pour les plus démunis. Elle nous explique le fonctionnement de cette banque alimentaire et lance un appel aux bénévoles, appel que je relaie bien volontiers.

Vendredi 7 juin | Le Vélib’ tour fait étape à Arcueil, à la station devant l’hôtel de ville. C’est l’occasion de permettre aux passants d’essayer les vélos mécaniques et électriques et de les informer sur ce service géré dorénavant par Smovengo qui, après un démarrage difficile, a trouvé maintenant son rythme de croisière.
Inauguration dans le hall de l’hôtel de ville de l’exposition des gravures réalisées par les élèves de l’école Jean Macé avec l’association ETR Balistic. Remarquable travail !

Dimanche 9 juin | Traditionnel vide-grenier d’été au Chaperon-Vert. Cette belle initiative organisée conjointement par
Arcueil et Gentilly bénéficie cette année d’une météo particulièrement
agréable.

Mardi 11 juin | Avec Daniel Breuiller, vice-président de la Métropole du Grand Paris, je participe à la conférence de presse de présentation de la transhumance urbaine. Le 6 juillet, des bergers urbains commenceront cette transhumance dans la  métropole, accompagnés à chaque étape par les habitants. Nous aurons la chance de les accueillir à Arcueil le 10 juillet (lire  p.2).

Jeudi 13 juin | À sa demande, je reçois Michel Dufour qui, certains s’en souviendront, a été secrétaire d’état au patrimoine et nous a aidé pour la restauration d’Anis-Gras. Il travaille aujourd’hui sur la culture en banlieue. Nous faisons le tour d’horizon de la vie culturelle à Arcueil qui s’appuie sur nos équipements publics et notre politique municipale mais aussi sur un tissu  d’acteurs et d’associations qui font la richesse de notre ville.

Vendredi 14 juin | Avec Simon Burkovic, adjoint à la nature en ville, nous introduisons les ateliers d’été de l’agriculture urbaine qui se tiennent à la Maison de la Bièvre. C’est une fierté que d’accueillir ces ateliers qui constituent aussi la reconnaissance de la démarche engagée avec Arcueil comestible.

Samedi 15 et dimanche 16 juin | Un week-end bien chargé avec quatre fêtes d’école, un pique-nique au jardin partagé Roure, la  fête du Handball club d’Arcueil, le tournoi d’échecs Patrick Carrasco et un concert de l’Edim… sans compter quelques autres initiatives auxquelles je n’ai pas pu participer.

Mardi 18 juin | Avec quatorze autres villes qui ont interpellé Total sur le non respect de ses engagements en matière écologique, je suis reçu par son PDG Patrick Pouyanné. Total est l’entreprise qui produit le plus de gaz à effet de serre en France et compte parmi les plus grands pollueurs dans le monde.
M. Pouyanné nous explique en substance qu’il fait ce qu’il peut mais que ses moyens sont limités. Il ne nous convainc pas et nous allons donc poursuivre l’action engagée pour obliger Total à assumer ses responsabilités.

Samedi 22 juin | À nouveau, une journée très animée avec des fêtes d’école, l’initiative Mettez votre grain de sel au parc Erik Satie, l’inauguration du « passage sans gravité » et quelques autres rendez-vous conviviaux.

Mardi 25 juin | Au Conseil départemental de l’Éducation nationale, j’interviens fortement pour l’ouverture d’une cinquième classe dans notre école maternelle Jules Ferry. La Directrice académique confirme que cette classe ne sera ouverte que sur la  base d’un comptage des élèves le jour de la rentrée. Je commence donc à énumérer devant le conseil les noms des 138 enfants  déjà inscrits. Je suis arrêté après le cinquantième, mais les faits son là: sans l’ouverture d’une cinquième classe, les effectifs seront de 32 élèves par classe, alors pourquoi attendre le jour de la rentrée en créant inutilement ce jour là une situation perturbante pour les enfants, les parents et les enseignants ? Mais la Directrice reste inflexible…. De retour à Arcueil, je rejoins  les parents d’élève qui occupent symboliquement l’école depuis le 15 juin et ce soir jusqu’à minuit. J’apporte le soutien de la municipalité à ces parents très motivés et décidés à poursuivre leur mobilisation jusqu’à la rentrée.

 

A lire...

Coordinateur.trice de l’Espace de Vie Sociale (CDD de 6 mois)

La mairie recrute