Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire 2019 | Carnet de route du maire – Mai 2019

Carnet de route du maire – Mai 2019

« Parents, enseignant.e.s et élu.e.s sont inquiets des conséquences de la loi Blanquer sur l’école. »

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

Samedi 23 mars | À l’hôtel de ville, cérémonie de remise de médailles du travail à des Arcueillais.es. Vingt ans, vingt-cinq ans, trente ans de travail dans une entreprise, ce n’est pas rien ! Le travail, c’est quand on n’en a pas ou plus que l’on se rend compte combien il est important dans notre vie. De ce point de vue, le fait qu’aujourd’hui les jeunes doivent commencer leur vie active  par des années de galère de petits boulots n’est pas acceptable, et notre société en porte une grande responsabilité.

Jeudi 28 mars | Rendez-vous avec la directrice du centre commercial La Vache Noire venue me présenter de nouvelles enseignes qui vont s’y installer dans les semaines et mois qui viennent. Dans cette perspective, elle souhaiterait que je puisse accélérer le passage de la commission de sécurité. J’y suis naturellement favorable, mais cette commission devra bel et bien  donner les autorisations nécessaires pour valider les ouvertures de ces magasins.
Comme chaque trimestre, je rencontre les directrices.eurs des écoles de la ville. C’est l’occasion de faire le point sur la réforme Blanquer qui inquiète de nombreux enseignant.e.s et parents. Derrière les mots, je vois dans cette loi la volonté de faire de nouvelles économies sur l’école, et cela est inacceptable.

Samedi 30 mars | Brocante de printemps avenue Laplace à l’initiative de l’association des commerçants Arcueil Village. Comme à chaque fois, les habitants sont très nombreux à y participer et ce moment de rencontres témoigne d’une ville qui vit.

Mercredi 3 avril | Assemblée générale d’Airparif, association de surveillance de la qualité de l’air en Île-de-France. Le bilan annuel montre hélas qu’il y a encore bien trop de Franciliennes et Franciliens soumis à un niveau de pollution dangereux pour leur santé.
À la Maison de la Bièvre, atelier de travail du Conseil départemental sur les espaces naturels sensibles (ENS). Avec ma collègue de Gentilly, nous en profitons pour demander officiellement aux représentants de l’État que le parc du Coteau soit classé ENS,  la prochaine réouverture de la Bièvre justifiant ce classement.

Mardi 9 avril | Je participe en tant qu’invité à l’assemblée générale des parents d’élèves des écoles Pauline Kergomard, Jean Macé et Louise Michel. Les parents sont nombreux à exprimer trois sujets d’inquiétude et autant d’exigences qui ressortent. Premièrement, le refus de toute fermeture de classe à la rentrée prochaine. Deuxièmement, la demande que ces trois écoles  soient classées en REP (réseau d’éducation prioritaire), ce qui permettrait d’obtenir des moyens supplémentaires.  Troisièmement, l’abrogation de la loi Blanquer.

Jeudi 11 avril | Beaucoup de sujets importants à l’ordre du jour de la séance du conseil municipal, en particulier l’adoption de la nouvelle charte handicaps (lire p. 9) et le vote des taux de la fiscalité communale qui restent inchangés depuis 2003. Mais ce  qui retient d’abord mon attention est la pétition de parents d’élèves sur la restauration scolaire. Les pétitionnaires développent une argumentation très construite et constructive qui conduit à un échange intéressant entre les conseiller.e.s sur cette question. Je me félicite de l’engagement des parents qui nous aidera à avancer. Et je me félicite aussi du choix déjà ancien de notre Ville de reconnaître le droit de pétition, un bon outil de démocratie locale à développer.

Samedi 13 avril | Café des parents à l’école Danielle Casanova, fête de printemps à l’école Henri Barbusse : nos parents d’élèves sont décidément très actifs ! Avec le troc jardin à la Maison des Solidarités, voilà encore un samedi bien rempli d’initiatives et de rencontres.

Mardi 16 avril | Traditionnelles courses des écoles qui se poursuivront deux jours plus tard. C’est toujours un moment très fort de voir tous nos écoliers arcueillais, de la maternelle au CM2, courir autour du stade Louis Frébault accompagnés de leurs enseignant.e.s et de parents. Ils sont tous très fiers et heureux, et ils ont raison de l’être !
Je reçois une délégation des agents communaux rassemblés et mobilisés devant la mairie pour peser sur les discussions en cours sur la refonte du régime indemnitaire.
Conseil d’administration du collège Dulcie September. D’année en année, les effectifs des collégiens augmentent régulièrement et ils sont maintenant 765 élèves.

Jeudi 18 avril | Forum Emploi + à la Maison de la Bièvre. Comme chaque printemps, la Ville organise ce forum pour permettre à nos jeunes de trouver un job d’été, un stage ou un organisme d’apprentissage. Merci aux services municipaux et aux entreprises participantes d’offrir des opportunités aux jeunes Arcueillais.

Vendredi 19 avril | Je reçois les dirigeants d’Ecolab, une société installée à la Vache-Noire avec plus de deux cents salariés. Il s’agit de la filiale française d’une grosse multinationale spécialisée dans l’accompagnement des entreprises sur les questions  d’environnement, gestion des ressources, sécurité alimentaire et qualité de l’eau. Eux comme moi sommes attachés à renforcer  les liens entre la commune et les entreprises qu’elle héberge.
Rendez-vous avec un réalisateur arcueillais qui souhaite accompagner en image la réouverture puis la renaissance de la Bièvre.

Dimanche 21 avril | Outre les fidèles venus assister à la messe de Pâques célébrée par l’évêque de Créteil, Mgr Santier, de  nombreux Arcueillais participent aux festivités organisées conjointement par la paroisse, Arcueil Village et les services municipaux pour les « 900 ans d’Église à Arcueil » (lire p. 7). L’incendie de Notre-Dame est dans toutes les têtes, d’autant que l’église Saint-Denys est une de ses « petites soeurs » (et non pas son aïeule lui ayant servi de prototype, ce qui est un contresens plaisant mais abusif). L’église Saint-Denys est un des joyaux du patrimoine communal auquel nous sommes tous très attachés,  et la Ville a beaucoup oeuvré ces dernières années pour le préserver avec la restauration du chevet et l’aménagement du Jardin  des Simples.

A lire...

Responsable du pôle Patrimoine et Interventions Techniques

La mairie recrute