Accueil | La Mairie | Carnet de route du maire | Carnet de route du maire 2017 | Carnet de route du maire – Octobre 2017

Carnet de route du maire – Octobre 2017

« Je demande au commissaire de police une présence plus marquée et régulière des forces de l’ordre dans certains endroits de la commune »

Christian Métairie, maire d’Arcueil, vice-président du Conseil départemental

Mercredi 23 août | Je participe pendant deux jours à Dunkerque aux Journées de l’écologie. Au-delà des débats sur la nécessaire refondation politique, c’est l’occasion de découvrir des expériences locales, de discuter avec d’autres élus, et aussi de visiter en compagnie de son maire la ville de Grande-Synthe qui fait des efforts remarquables pour l’accueil des migrants.
Beaucoup devraient s’en inspirer !

Mercredi 30 août | Avec mon adjoint au cadre de vie Jean-Michel Arberet, nous faisons un tour de la ville pour visualiser et rechercher les solutions à plusieurs problèmes sur les voiries et l’espace public qui influent sur la vie quotidienne dans les quartiers.

Jeudi 31 août | Rendez vous avec des représentants du syndicat Vélib’ Métropole pour gérer au mieux sur le territoire de la commune le basculement de l’ancien au nouveau réseau qui interviendra le 1er janvier prochain.

Lundi 4 septembre | Jour de rentrée scolaire. Je fais le tour de nos écoles pour faire le point avec les directions : dans beaucoup d’établissements, des postes d’enseignants ne sont pas pourvus, ce qui crée une inquiétude justifiée. Le soir même, j’interviens auprès de la directrice d’académie pour lui demander de pourvoir à ces postes au plus vite. Trois jours plus tard, je rencontrerai le nouvel inspecteur de notre circonscription, M. Rudat, qui m’indique que, suite à nos interventions, tous les problèmes sont réglés. En réalité, il faudra attendre encore quelques jours pour que cela soit effectivement le cas.

Mardi 5 septembre | Avec mon adjointe Francine Ketfi, je rencontre la Ligue de l’enseignement missionnée pour faire l’évaluation de l’application de la réforme des rythmes scolaires. À Arcueil, le bilan paraît très positif, même si des   améliorations sont possibles et souhaitables. Cependant, il est fortement question du retour à la semaine de quatre jours de  classe l’année prochaine. J’estime qu’il serait dommage que le gouvernement décide ce retour en arrière sans tirer le bilan de ce qui s’est fait depuis trois ans.

Jeudi 7 septembre | Rencontre avec Magali Bressan qui travaille sur l’implantation d’une crèche Montessori à la rentrée prochaine à Arcueil. Si ce projet voit effectivement le jour, il permettra d’augmenter d’une trentaine de berceaux la capacité d’accueil de nos petits qui est toujours insuffisante au regard des besoins.
Pot de départ du commissaire Lucas Toni qui  dirigeait depuis plusieurs années le commissariat de notre circonscription de police basé au Kremlin-Bicêtre. Nous avons mené  avec lui un travail partenarial utile et de qualité au sein de « cellules de veille », ce qui me permet de dire qu’il a fait au mieux  avec les moyens insuffisants qui lui étaient donnés.

Vendredi 8 septembre | Je reçois Albane Gaillot, notre nouvelle députée. Malgré nos divergences d’orientation politique, je souhaite travailler de près avec elle sur les dossiers qui concernent Arcueil. Rendez-vous avec le nouveau directeur de l’hôtel Marriott installé à la Vache-Noire avec qui j’évoque une   collaboration possible dans la restauration avec la section Segpa de notre collège. Toute la journée, hélas pluvieuse, des sportifs  mateurs employés sur les divers sites de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) ont participé à des « Olympiades » sur  notre stade Louis Frébault. En fin d’après-midi, je participe à la cérémonie de remise des prix. Dans la perspective des Jeux olympiques de 2024 à Paris, la CDC, qui est implantée à Arcueil dans les murs de l’ancien collège Albert le Grand où le père Didon a inventé la devise olympique « Citius, Altius, Fortius » (« Plus vite, plus haut, plus fort »), souhaite avec notre ville en être un partenaire.
En début de soirée, cour González, vernissage de l’exposition des ZaZas (les Z’artistes Z’arcueillais), sous la pluie, mais avec la chaleur des participants.

Samedi 9 septembre | Le Forum des associations, suivi du lancement de la saison culturelle, constitue le temps fort de la  rentrée municipale. C’est l’occasion pour moi de rencontrer de très nombreux Arcueillais.

Mardi 12 septembre | Je donne une interview au Journal du Grand Paris ; c’est l’occasion de présenter Arcueil, nos projets et nos réalisations, et de dire que les changements institutionnels permanents peuvent être parfois une source d’inquiétude, même s’il faut s’y s’adapter pour en saisir les opportunités.
Première journée d’action syndicale contre les ordonnances réformant le code du travail. Il s’agit pour moi d’une régression sociale considérable qui, naturellement, ne réglera pas le  problème du chômage mais à coup sûr augmentera les bénéfices des entreprises.

Jeudi 14 septembre | Vernissage de l’exposition Ceci n’est pas un fait divers présentée dans le hall de l’hôtel de ville avec l’association Osez le féminisme ! Des illustrations pointent de façon incisive les violences faites aux femmes au sein des foyers comme dans les autres circonstances de la vie sociale.

Vendredi 15 septembre | Rendez-vous avec Stéphane Stringhetta, notre nouveau commissaire de police. Nous échangeons sur les modalités de collaboration entre la commune et la police et je lui fais part des endroits où les incivilités et la délinquance sont les plus sensibles et où je souhaite obtenir une présence plus marquée et régulière des forces de l’ordre.

Lundi 18 septembre | Le Tour Alternatiba fait escale à Arcueil. Ses participants dégagent une forte dose d’énergie positive et témoignent d’expériences citoyennes qui montrent le chemin vers une société plus respectueuse de la planète et des êtres vivants qui l’habitent.

A lire...

Carnet de route du maire – Septembre 2017

Extrait d'ANC Arcueil notre Cité - Septembre 2017