Accueil | La Ville | En pratique | Pose des compteurs Linky: obligatoire ?

Pose des compteurs Linky: obligatoire ?

Des Arcueillais ont reçu un courrier d’Enedis (Ex ERDF, filiale d’EDF en charge de la quasi-totalité du réseau de distribution d’électricité en France) leur indiquant la pose prochaine d’un compteur Linky à leur domicile.

Rappel de la prise de position du conseil municipal et deux points de vue sur le sujet.  

Le 2 février 2017, le conseil municipal d’Arcueil a adopté une délibération qui prenait acte de « la décision d’installer partout en France des compteurs intelligents en vue de contribuer à réduire la consommation d’électricité par un autocontrôle des usagers, ce qui est un objectif nécessaire.» Cependant, le conseil estimait que « la solution retenue s’avère très en deçà de cet objectif fixé par la loi relative à la transition énergétique, les compteurs Linky ne permettant que difficilement le suivi et la régulation par les usagers de leur consommation d’énergie ». Il pointait ensuite « les inquiétudes sérieuses » à propos premièrement « du risque de favoriser les coupures ou restrictions de service à distance sans lien avec les usagers et analyse de leur situation sociale », deuxièmement « des sources d’émission d’ondes électromagnétiques qui se multiplient et posent la question de la santé des personnes électro- sensibles, même si un rapport de l’Anaes indique concernant le compteur Linky des valeurs et une modalité (CPL) peu susceptibles d’avoir un effet sur la santé du plus grand nombre » et troisièmement « la multiplication des informations collectables liées à la vie privée des usagers et susceptibles d’être vendues à d’autres entreprises». Pour conclure, le conseil rappelait que « les compteurs sont la propriété de la collectivité concédante ou de son syndicat et non du concessionnaire » avant d’exiger « qu’Enedis respecte le choix des citoyens d’Arcueil et n’impose à aucune famille l’installation d’un tel compteur sans accord formel » et, regrettant l’absence d’information, de demander « qu’une réunion d’information soit organisée à Arcueil ».

 

« On peut refuser Linky » : Guy Bacheley, président de l’association UFC Que Choisir Ouest 94 :

« Les usagers peuvent refuser la pose d’un compteur Linky s’ils sont propriétaires et que le compteur se trouve dans leur domicile. Il faut pour cela répondre au courrier d’Enedis qu’on ne le souhaite pas et quand la société en charge de la pose vous contacte par courrier, téléphone ou à domicile, vous pouvez également refuser. Pour les locataires, si le bailleur a autorisé la pose, il doit avertir par courrier ses locataires. Cependant, ces derniers peuvent ne pas ouvrir leur porte à l’entreprise de pose.

Il y a toujours un risque de s’opposer à l’exécution d’une mission de service public. Mais Enedis a indiqué que la pose du compteur Linky après la fin du déploiement prévu en 2021 restera gratuite. Par contre, Enedis envisage pour ceux qui n’auront pas accepté le compteur Linky de faire payer le relevé manuel de la consommation après 2021, ce qui selon elle pourrait coûter environ 30 euros par an.

Enedis a donné des consignes pour qu’il n’y ait pas de forcing de la part des sociétés de pose. En cas de harcèlement, appels téléphoniques répétés par exemple, il faut le signaler à Enedis. Si vous acceptez la pose, pour éviter les dysfonctionnements, il faut bien éteindre et débrancher les appareils électriques, micro-onde, four, ordinateur, chauffe-eau, etc., et vérifier avant le départ de l’installateur que tout refonctionne bien. Si un problème est constaté, même plus tard, ne pas hésiter à envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’installateur, avec copie à Enedis.

Nous vous conseillons de consulter les multiples articles sur le sujet sur le site www.quechoisir.org »

« Ne laissons pas Linky entrer chez nous ! »

Collectif anti-Linky d’Arcueil

De nombreux citoyens et élus ne veulent pas de ces compteurs communicants qui mettent en cause les libertés publiques, mettent en danger la santé des habitants, nuisent à l’environnement, font augmenter les factures et les abonnements, font dysfonctionner les appareils de nos logements et contribuent à des suppressions d’emplois massives.

Comment s’y opposer ? Si votre compteur est à l’intérieur de votre logement : NE PAS OUVRIR votre porte aux sous-traitants venus remplacer le compteur. Si votre compteur est à l’extérieur du logement et accessible aux sous-traitants : être présent(s) à leur arrivée et S’OPPOSER au remplacement.

Enedis s’est engagé auprès du Sipperec à ne pas poser les compteurs de force.

A Arcueil comme dans d’autres communes des collectifs anti-Linky naissent pour proposer une mobilisation collective et locale qui seule permettra une opposition efficace. Vous pouvez joindre le collectif anti-Linky d’Arcueil par mail: arcueil.anti.linky@gmail.com. Des réunions d’information ont lieu tous les 3e mardis du mois à 20h30 à Anis Gras (55, avenue Laplace). Plus d’infos générales sur: http:/refus.linky.gazpar.free.fr

A lire...

Téléchargez l’appli Ville d’Arcueil

l’appli : Pour les utilisateurs de smartphones, l’application mobile Ville d’Arcueil rend la vie plus …