CR assemblée Barbusse 16 avril 2015

Pour consulter ou télécharger ce compte-rendu au format PDF, cliquer ici : CR ASSQUARTIER BARBUSSE 16-04-15

REVISION DU PLU D’ARCUEIL
COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE DE QUARTIER HENRI BARBUSSE DU 16 AVRIL 2015

Maison de l’environnement– 20h00-23h00 – environ 30 personnes

Les intervenants :
Max Staat – Maire-adjoint au Développement et renouvellement urbain
Ludovic Sot– Elu référent de l’assemblée de quartier Henri Barbusse
Bruno Schmit – Directeur d’études du bureau d’études Espace Ville
Delphine Lumina – Chargée d’études du bureau d’études Espace Ville

M. Sot rappelle l’objet de l’assemblée de quartier et explique rapidement le déroulement de la réunion, à savoir : une introduction réalisée par M. Staat puis une présentation du bureau d’études Espace Ville sur les premiers éléments clés du diagnostic du Plan Local d’Urbanisme, un échange des participants par table et enfin une restitution avec l’ensemble des participants par le biais de rapporteurs.

Introduction de Monsieur Staat

M. Staat remercie les habitants de leur présence et développe l’importance de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) pour la commune d’Arcueil.

Avec le PLU actuel, qui a maintenant dix ans, le territoire d’Arcueil a beaucoup changé avec, par exemple, l’évolution des quartiers de la Vache noire et du Chaperon Vert…. Avec celui que nous allons construire avec vous au cours de ces deux prochaines années, il s’agit de façonner la ville dans laquelle nous voulons vivre ensemble dans les dix années à venir.
Nous le ferons en trois étapes. La première, celle qui nous réunit aujourd’hui, consiste à faire un diagnostic partagé sur tout ce qui fait notre ville. Ce qu’il faut préserver, ce qu’il faut faire évoluer, pour toujours mieux répondre aux besoins des Arcueillais. La seconde, à la rentrée de septembre, consiste à définir les grandes orientations urbaines pour notre ville et enfin, début 2016, il s’agira de fixer le cadre règlementaire.
Il nous faut aussi prendre en compte des réformes et des lois qui vont impacter notre territoire. Par exemple, la création de la métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016. Même si aujourd’hui ses compétences et celles qui resteront aux nouveaux territoires et aux communes restent à préciser, il est indispensable que les arcueillais expriment, sans attendre, leurs choix pour leur ville afin que ceux-ci soient incontournables. Par exemple, encore, prendre en compte le Schéma régional de développement de l’Ile de France (SDRIF) ou bien les lois sur l’environnement…
M. Staat, propose que le débat porte sur les grands thèmes suivants :
– une « Ville à taille humaine » avec les questions de la densité, de l’identité arcueillaise, des équilibres entre quartiers pavillonnaires et d’habitats collectifs, de l’animation de la ville…
– une « Ville pour tous » avec les questions du logement, de l’attractivité de la ville, des commerces, des services, des équipements publics, de la mixité sociale dans tous les quartiers, de développement économique, du prix du foncier…
– une ville durable, avec les questions de la nature en ville, des déplacements, des transports, des énergies, de la Bièvre, des parcs…

 

Présentation des éléments clés du diagnostic PLU –Bruno Schmit / Delphine Lumina

M.Schmit énonce en introduction que les éléments clés du diagnostic qui sont présentés constituent une synthèse et correspondent à un travail technique élaboré conjointement par l’équipe pluridisciplaine d’Espace Ville composée par des architectes, des géographes et une paysagiste.
M.Schmit indique que le diagnostic PLU est composé de trois parties :
– le diagnostic territorial
– le diagnostic socio-économique
– l’état initial de l’environnement
Il rappelle que l’objectif est bien de réaliser un diagnostic partagé allant au-delà des données techniques, où le ressenti, le vécu des habitants doivent y être intégrés afin de réaliser un diagnostic reflétant bien Arcueil aujourd’hui.

Une projection est réalisée portant sur le contexte territorial, l’histoire, le patrimoine, le paysage, le bâti, les formes urbaines, le parcellaire, la densité, les habitants, les logements, le fonctionnement urbain, les équipements, les activités et l’emploi, la trame verte, les déplacements, le stationnement.

A l’issue de la présentation, M. Staat et M. Sot rappellent les règles du jeu, à savoir un travail d’échanges et de débats par petits groupes de 5 à 6 personnes sur une durée de 30 à 40 minutes à l’aide de supports distribués avec désignation d’un rapporteur.

Restitution des échanges et débat avec les participants
Au cours de la soirée, les participants se sont exprimés, intercalant dans leurs interventions des éléments de constat, des questions et des propositions.

Arcueil Ville à taille humaine ?

Arcueil est une ville à taille humaine avec un habitat diversifié, aux portes de Paris à préserver

Evolution du quartier Henri Barbusse

Constats
– Le quartier La Pléiade est agréable
– Le quartier 4 Chemins / Plateau est isolé

Propositions
– Développer autour de l’hôtel de ville, un marché, des espaces verts, des équipements pas uniquement du logement
– Développer des espaces de vie
– Ne plus réaliser de construction de bureaux

Espaces agréables / identité / symbole / patrimoine
Constats
-Arcueil est une ville tranquille
– La ville est triste, sale, laide, mal entretenue mais pourtant les habitants y sont attachés notamment en comparaison des autres communes comme Montrouge
– Le quartier La Pléiade / République est sympathique
– Point faible : le carrefour des 4 chemins n’est pas un espace agréable (point noir)
– Point fort : aqueduc, église et ancienne mairie

Propositions
– Améliorer l’aspect de la ville

Formes urbaines/ gabarits du bâti/densité
Constats
– Les quartiers pavillonnaires constituent un attrait de la ville d’Arcueil pour les gens de l’extérieur, et attirent de nombreux parisiens comme dans le quartier La Pléiade (maisons de ville)
– Les extensions du pavillonnaire sont limitées compte-tenu de la nature du sous-sol
– L’entrée de ville Arcueil Gentilly n’est pas attractive

Questions
– Peut-on aménager les abords de l’autoroute ?

Propositions
– Ne pas « densifier » la ville à l’image de Montrouge
– Conserver les quartiers pavillonnaires
– Conserver une unité architecturale tout en permettant des extensions qui ne dénaturent pas le bâti et de taille modeste, acceptable pour tout le monde
– Réaliser des immeubles avec des hauteurs raisonnables R+4 à R+5, pas des tours
– Préserver la diversité de l’habitat

 

Arcueil Ville pour tous ?

Mixité / activités
Constats
– La mixité fonctionnelle est bien répartie (logements / entreprises)

Propositions
– Développer la mixité de population grâce au logement social et permettre le parcours résidentiel

Logements
Constats
– Le pourcentage de logements sociaux est suffisant
– Les demandes de logements sociaux sont proportionnelles au parc présent à Arcueil, la ville est donc attractive

Propositions
– Accélérer la rotation des logements sociaux
– Privatiser certains logements sociaux.
M. Staat précise que la commune ne s’inscrit pas dans l’idée de vendre les logements sociaux
– Développer des logements adaptés à la structure familiale
– Offrir un meilleur logement pour tous
– Encourager la mixité sociale dans les nouveaux projets avec une part d’accession à la propriété
– Développer la mixité sociale au sein d’un même immeuble

Animation de la ville / Commerces
Constats
– Il n’existe pas de centre-ville
– Un manque d’animation surtout en soirée
– Un réseau associatif dense mais peu ouvert et pas forcément accessible
– Manque d’un lieu d’échanges
– Un manque de commerces de bouche ; des restaurants / bars ; des services surtout le week-end et le soir

Propositions
– Réaliser un marché (couvert)
– Développer une politique incitative pour attirer de nouveaux commerçants
– Concentrer les commerces de proximité
– Un manque de lieux de convivialité

Equipements /services

Constats
– Pas assez de places petite enfance
– Le niveau d’équipement est acceptable mais perfectible

Propositions
– Réaliser une crèche
– Favoriser l’initiative privée pour accueillir une nouvelle crèche

 

Arcueil Ville durable ?

Transports / Stationnement/ déplacements / circulations douces

Constats
Aménagement de l’espace
– Problèmes d’accessibilité des trottoirs pour les Personnes à Mobilité Réduite et les poussettes

Stationnement
– Vider les voitures en stationnement notamment dans l’ancien centre

Déplacements
– Le réseau de transport en commun est développé

Propositions
– Développer des pistes cyclables sécurisées, non partagées pour qu’elles soient utilisées

Espaces verts / Parcs / Bièvre

Constats
– Un manque de jeux pour enfants, le toboggan du parc des Coteaux n’est pas pour les touts petits

Propositions
– Créer des espaces pour la ville comestible par exemple une partie de chaque parc
– Développer des parcs, espaces verts, jardins familiaux à côté des lieux d’habitation par exemple le triangle quartier La Pléiade
– Réaliser des jeux pour enfants proches des lieux d’habitation
– Rouvrir la Bièvre et s’assurer de préserver l’endroit (entretien, espace agréable, promenade)
– Réaliser des toitures végétalisées avec des abris pour les insectes ou les oiseaux

Energies
Propositions
– Développer les panneaux solaires et les panneaux photovoltaïques
– Poursuivre le réseau de géothermie

 

Conclusion
Monsieur Staat remercie les habitants, et les invite à s’inscrire aux ateliers PLU du mois de mai et/ou à continuer ce travail de réflexion sur le diagnostic s’ils le souhaitent avec une remise des éléments avant le 1er juin 2015 en vue de la réunion publique de restitution le 24 juin prochain.

Espace Ville – 30 avril 201

A lire...

CR du collectif de quartier Curie du 14 juin 2017

A lire en ligne et/ou à télécharger