CR assemblée Joliot Curie 7 avril 2015

Pour consulter ou télécharger le compte-rendu au format PDF, cliquer ici : CR ASSQUARTIER JOLIOT CURIE 07-04-2015

REVISION DU PLU D’ARCUEIL

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE DE QUARTIER JOLIOT CURIE DU 7 AVRIL 2015

Ecole Olympe de Gouges – 20h30-23h30 – environ 25 personnes

Les intervenants :
Max Staat – Maire-adjoint au Développement et renouvellement urbain
Maryvonne Rocheteau – Elue référente de l’assemblée de quartier Joliot Curie
Delphine Lumina – Chargée d’études du bureau d’études Espace Ville
Romain Jouve – Chargé d’études du bureau d’études Espace Ville

Mme Rocheteau rappelle l’objet de l’assemblée de quartier et explique rapidement le déroulement de la réunion, à savoir : une introduction réalisée par M. Staat puis une présentation du bureau d’études Espace Ville sur les premiers éléments clés du diagnostic du Plan Local d’Urbanisme, un échange des participants par table et enfin un échange avec la salle par le biais de rapporteurs.

Introduction de Monsieur Staat
M. Staat remercie les habitants de leur présence et développe l’importance de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) pour la commune d’Arcueil.
Avec le PLU actuel, qui a maintenant dix ans, le territoire d’Arcueil a beaucoup changé avec, par exemple, l’évolution des quartiers de la Vache noire et du Chaperon Vert…. Avec celui que nous allons construire avec vous au cours de ces deux prochaines années, il s’agit de façonner la ville dans laquelle nous voulons vivre ensemble dans les dix années à venir.
Nous le ferons en trois étapes. La première, celle qui nous réunit aujourd’hui, consiste à faire un diagnostic partagé sur tout ce qui fait notre ville. Ce qu’il faut préserver, ce qu’il faut faire évoluer, pour toujours mieux répondre aux besoins des Arcueillais. La seconde, à la rentrée de septembre, consiste à définir les grandes orientations urbaines pour notre ville et enfin, début 2016, il s’agira de fixer le cadre règlementaire.
Il nous faut aussi prendre en compte des réformes et des lois qui vont impacter notre territoire. Par exemple, la création de la métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016. Même si aujourd’hui ses compétences et celles qui resteront aux nouveaux territoires et aux communes restent à préciser, il est indispensable que les arcueillais expriment, sans attendre, leurs choix pour leur ville afin que ceux-ci soient incontournables. Par exemple, encore, prendre en compte le Schéma régional de développement de l’Ile de France (SDRIF) ou bien les lois sur l’environnement…
M. Staat, propose que le débat porte sur les grands thèmes suivants :
– une « Ville à taille humaine » avec les questions de la densité, de l’identité arcueillaise, des équilibres entre quartiers pavillonnaires et d’habitats collectifs, de l’animation de la ville…
– une « Ville pour tous » avec les questions du logement, de l’attractivité de la ville, des commerces, des services, des équipements publics, de la mixité sociale dans tous les quartiers, de développement économique, du prix du foncier…
– une ville durable, avec les questions de la nature en ville, des déplacements, des transports, des énergies, de la Bièvre, des parcs…

 

Présentation des éléments clés du diagnostic PLU –Delphine Lumina / Romain Jouve

Mme Lumina énonce en introduction que les éléments clés du diagnostic qui sont présentés constituent une synthèse et correspondent à un travail technique élaboré conjointement par l’équipe pluridisciplaine d’Espace Ville composée par des architectes, des géographes et une paysagiste.
Mme Lumina indique que le diagnostic PLU est composé de trois parties :
– le diagnostic territorial
– le diagnostic socio-économique
– l’état initial de l’environnement
Elle rappelle que l’objectif est bien de réaliser un diagnostic partagé allant au-delà des données techniques, où le ressenti, le vécu des habitants doivent y être intégrés afin de réaliser un diagnostic reflétant bien Arcueil aujourd’hui.

Une projection est réalisée portant sur le contexte territorial, l’histoire, le patrimoine, le paysage, le bâti, les formes urbaines, le parcellaire, la densité, les habitants, les logements, le fonctionnement urbain, les équipements, les activités et l’emploi, la trame verte, les déplacements, le stationnement.

A l’issue de la présentation, M. Staat et Mme Rocheteau rappellent les règles du jeu, à savoir un travail d’échanges et de débats par petits groupes de 5 à 6 personnes sur une durée de 30 à 40 minutes à l’aide de supports distribués avec désignation d’un rapporteur.

 

Restitution des échanges et débat avec les participants

Au cours de la soirée, les participants se sont exprimés, intercalant dans leurs interventions des éléments de constat, des questions et des propositions.

Arcueil Ville à taille humaine ?

– Aujourd’hui Arcueil est une ville à taille humaine- Faire en sorte qu’elle le reste

Evolution du quartier – Chaperon Vert

Constats
– Le quartier a déjà beaucoup évolué

Propositions
– Poursuivre l’aménagement et le désenclavement du quartier du Chaperon Vert
– La Cité du Chaperon Vert doit être plus ouverte sur la ville.
– Poursuivre l’aménagement de la place Marcel Cachin, réaliser le centre médical de santé, sans refermer la place : réaliser des bâtiments de 5 étages maximum au-dessus du Centre Municipal de Santé.
– Réaliser une maison du projet
– Retirer la palissade du pavillon Soulas pour aménager la place.
M. Staat précise qu’il est prévu l’ouverture d’un restaurant de qualité (italien) avec parois de verre et terrasse avec conservation du pavillon permettant de garder l’âme du quartier.

Espaces agréables
Constats
– la Place Marcel Cachin est un espace agréable, mais quelques problèmes de nuisances, de sécurité et de propreté.

Formes urbaines / gabarits du bâti
Constats
– La masse bâtie est déjà dense au niveau du Chaperon Vert
– Concernant les très petites constructions (cabanes) notamment rue Voltaire, rien ne bougera car les investisseurs ne sont pas assez importants pour subventionner les travaux de fondations des constructions. L’amélioration de l’image de la rue a un coût financier conséquent qui gèle les initiatives privées.
Propositions
– Conserver les quartiers pavillonnaires.
– Réaliser des immeubles avec cinq étages maximum et plus d’espaces entre immeubles avec moins de vis-à-vis.
– Réaliser des bâtiments moins hauts, pas de grande barre mais plusieurs îlots aérés.
– Réaliser des façades colorées.
– Rouvrir le paysage afin d’éviter de refaire les mêmes erreurs que dans le passé, éviter de couper le relief.
– Mutualiser le comblement des carrières

Patrimoine
Constats
– Sont cités comme éléments de patrimoine : l’ancienne mairie, le parc Paul Vaillant-Couturier, la Maison des Gardes
Propositions
– La réhabilitation d’Anis Gras est une réussite et doit servir d’exemple
– Organiser des visites du centre Marius Sidobre, organiser une visite de l’aqueduc

Arcueil Ville pour tous ?

Arcueil doit être une ville tournée vers le « vivre ensemble » qui conserve la mixité existante

Logements
Constats
– Trop de logements et notamment de logements sociaux

Animation de la ville / Commerces
Constats
– Le quartier « Croix d’Arcueil », avenue Aristide Briand, rue Berthollet, nationale 20 est suffisamment animé
– Il n’y a pas d’animation le soir (brasserie…)
– Les commerces sont centralisés par quartier, et il n’existe pas assez de commerces de proximité en raison des loyers trop élevés sur la rue Jean Jaurès et le Chaperon Vert. Sept locaux sont vides à côté du G20.
– Les petits commerces disparaissent rue Jean Jaurès, rue Voltaire, place Marcel Cachin ; ils ont du mal à survivre (2 cafés restaurants, aucune boulangerie, elles sont éloignées).

Propositions
– Augmenter le nombre de commerces locaux place Marcel Cachin
– Une forte demande de petits commerces autres que ceux du centre commercial de la Vache Noire
– Ne plus réaliser dans le quartier de bureaux ou de commerces de bouche de type fast-food
– Travailler sur les linéaires commerciaux, des linéaires morcelés ne fonctionnent pas
– Demande de restauration et d’animation le soir
– Créer un marché à Arcueil
– Une piscine

Equipements / services
Constats
– Dans le domaine scolaire tout a été réalisé
– La cour de l’école Olympe de Gouges est trop étroite

Propositions
– Conserver le nombre et la qualité des équipements culturels
– Entretenir des relations intergénérationnelles (jeunes, moins jeunes, personnes âgées).
– Réfléchir sur le nombre et la quantité d’écoles
– Réaliser une crèche publique ou privée
– Réaliser une maison pour tous
– Réaliser un gymnase
– Réaliser une salle des fêtes pour chaque quartier

 

Arcueil Ville durable ?

Transports / stationnement/ déplacements / circulations douces

Constats

Aménagement des espaces publics
– Il existe trop de barrières sur les trottoirs ne laissant pas passer les piétons.
– Les ralentisseurs mis en place créent des problèmes de traversée de la rue et engendrent des problèmes de sécurité notamment pour la traversée des enfants.
– Conflit d’usage au niveau de la rue Voltaire aux heures de pointe avec le grand nombre de piétons traversant la rue

Stationnement
– Il existe un stationnement sauvage et pendulaire
– Un grand nombre de places de parking en sous-sol sont libres en raison du prix trop élevé de location des emplacements

Circulations douces
– Il existe assez d’itinéraires vélos
– La remontée de la piste cyclable, avenue Laplace n’est pas praticable en l’état.

Questions
– À quoi va correspondre la réhabilitation de la rue Voltaire ?
M. Staat répond qu’il s’agit d’une requalification de la rue et notamment des places de parking

Propositions
– Empêcher les camions de traverser la rue Voltaire et rétablir les sens de circulation antérieurs avec un double sens de l’avenue Lénine
– Mener une réflexion pour rendre la rue Voltaire piétonne
– Instituer des zones vertes avenue Lénine, des espaces de stationnement en zone bleue et verte y compris au Chaperon Vert, des espaces de stationnement pour les deux-roues motorisés.
– Réaliser plus de places de stationnement, des places handicapés, plus de places pour les deux-roues
– Développer le réseau Valouette en termes d’itinéraires et augmenter la fréquence de passage de plusieurs lignes de bus
– Mettre en place un système de prime pour l’achat de vélos électriques à l’image de la ville de Paris
– Installer des espaces de chargeurs de batterie pour les voitures hybrides.

Espaces verts / Parcs / Bièvre

Constats
– Le parc Paul Vaillant-Couturier est un parc agréable
– Les espaces verts ne sont pas bien situés, manque de visibilité et de maillage piétons-vélos entre les espaces
– La réouverture de la Bièvre est une action positive pour la ville
– Un manque d’entretien des espaces verts entre les nouveaux immeubles
– On recense des problèmes de propreté et d’entretien du jardin sur le toit à la Vache Noire

Propositions
– Maintenir les espaces verts
– Mettre des fleurs ou des légumes sur les toitures végétalisées dans le cadre de la ville comestible
– Aménager des jardins suspendus
– Faire des animations ponctuelles dans le jardin sur le toit à la Vache Noire
– Fleurir l’ensemble de la ville (bacs à fleurs)
– Augmenter le nombre d’espaces verts, de fleurs dans les nouveaux immeubles
– La RD 920 doit être plus verdoyante
– Concernant la Bièvre, interroger les riverains au sujet de sa réouverture, lieu de découverte et de promenade ; toutefois prévenir les problèmes sanitaires et de propreté

Géothermie

Questions
Pourquoi le réseau passe-t-il dans la rue Voltaire ?
M. Staat indique qu’il a déjà posé cette question aux techniciens qui lui ont affirmé qu’il n’y avait pas d’autre choix que de passer par la rue Voltaire.

Nuisances et déchets

Constats
– Concernant les containers enterrés, ils sont sales malgré leur installation récente (un an). Il existe un problème de propreté qui est peut être lié à la contenance non adaptée des containers. M. Staat précise que ce phénomène n’est pas du tout lié au dimensionnement des containers mais aux actes d’incivilité.

Propositions
– Continuer la dépollution du site et du bâtiment Marie Curie
– Conserver une ville propre
– Couvrir l’autoroute A6

 

Conclusion
Monsieur Staat remercie les habitants, et les invite à s’inscrire aux ateliers PLU du mois de mai et/ou à continuer ce travail de réflexion sur le diagnostic s’ils le souhaitent avec une remise des éléments avant le 1er juin 2015 en vue de la réunion publique de restitution le 24 juin prochain.

Espace Ville – 30 avril 2015

A lire...

Compte-rendu C.C.Q Macé du 12 février 2019

A LIRE EN LIGNE