CR assemblée Jules Ferry 8 avril 2015

Pour télécharger le compte-rendu au format PDF, cliquer ici : CR ASS JULES FERRY 08-04-2015

REVISION DU PLU D’ARCUEIL

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE DE QUARTIER JULES FERRY DU 8 AVRIL 2015

Ecole Jules Ferry – 20h30-23h00 – environ 18 personnes

Les intervenants :
Max Staat – Maire-adjoint au Développement et renouvellement urbain
M. Kévin Vedie– Elu référent de l’assemblée de quartier Jules Ferry
Delphine Lumina – Chargée d’études du bureau d’études Espace Ville
Anne-Claire Lelièvre – Chargée d’études du bureau d’études Espace Ville

M. Vedie rappelle l’objet de l’assemblée de quartier et explique rapidement le déroulement de la réunion, à savoir : une introduction réalisée par M. Staat puis une présentation du bureau d’études Espace Ville sur les premiers éléments clés du diagnostic du Plan Local d’Urbanisme, un échange des participants par table et enfin une restitution avec l’ensemble des participants par le biais de rapporteurs.

Introduction de Monsieur Staat
M. Staat remercie les habitants de leur présence et développe l’importance de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) pour la commune d’Arcueil.
Avec le PLU actuel, qui a maintenant dix ans, le territoire d’Arcueil a beaucoup changé avec, par exemple, l’évolution des quartiers de la Vache noire et du Chaperon Vert…. Avec celui que nous allons construire avec vous au cours de ces deux prochaines années, il s’agit de façonner la ville dans laquelle nous voulons vivre ensemble dans les dix années à venir.
Nous le ferons en trois étapes. La première, celle qui nous réunit aujourd’hui, consiste à faire un diagnostic partagé sur tout ce qui fait notre ville. Ce qu’il faut préserver, ce qu’il faut faire évoluer, pour toujours mieux répondre aux besoins des Arcueillais. La seconde, à la rentrée de septembre, consiste à définir les grandes orientations urbaines pour notre ville et enfin, début 2016, il s’agira de fixer le cadre règlementaire.
Il nous faut aussi prendre en compte des réformes et des lois qui vont impacter notre territoire. Par exemple, la création de la métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016. Même si aujourd’hui ses compétences et celles qui resteront aux nouveaux territoires et aux communes restent à préciser, il est indispensable que les arcueillais expriment, sans attendre, leurs choix pour leur ville afin que ceux-ci soient incontournables. Par exemple, encore, prendre en compte le Schéma régional de développement de l’Ile de France (SDRIF) ou bien les lois sur l’environnement…
M. Staat, propose que le débat porte sur les grands thèmes suivants :
– une « Ville à taille humaine » avec les questions de la densité, de l’identité arcueillaise, des équilibres entre quartiers pavillonnaires et d’habitats collectifs, de l’animation de la ville…

– une « Ville pour tous » avec les questions du logement, de l’attractivité de la ville, des commerces, des services, des équipements publics, de la mixité sociale dans tous les quartiers, de développement économique, du prix du foncier…

– une ville durable, avec les questions de la nature en ville, des déplacements, des transports, des énergies, de la Bièvre, des parcs…

 

Présentation des éléments clés du diagnostic PLU –Delphine Lumina / Anne-Claire Lelièvre

Mme Lumina énonce en introduction que les éléments clés du diagnostic qui sont présentés constituent une synthèse et correspondent à un travail technique élaboré conjointement par l’équipe pluridisciplaine d’Espace Ville composée par des architectes, des géographes et une paysagiste.
Mme Lumina indique que le diagnostic PLU est composé de trois parties :
– le diagnostic territorial
– le diagnostic socio-économique
– l’état initial de l’environnement
Elle rappelle que l’objectif est bien de réaliser un diagnostic partagé allant au-delà des données techniques, où le ressenti, le vécu des habitants doivent y être intégrés afin de réaliser un diagnostic reflétant bien Arcueil aujourd’hui.

Une projection est réalisée portant sur le contexte territorial, l’histoire, le patrimoine, le paysage, le bâti, les formes urbaines, le parcellaire, la densité, les habitants, les logements, le fonctionnement urbain, les équipements, les activités et l’emploi, la trame verte, les déplacements, le stationnement.

A l’issue de la présentation, M. Staat et M. Vedie rappellent les règles du jeu, à savoir un travail d’échanges et de débats par petits groupes de 5 à 6 personnes sur une durée de 30 à 40 minutes à l’aide de supports distribués avec désignation d’un rapporteur.

 

Restitution des échanges et débat avec les participants

Au cours de la soirée, les participants se sont exprimés, intercalant dans leurs interventions des éléments de constat, des questions et des propositions.

Arcueil Ville à taille humaine ?
– Arcueil est une ville à taille humaine à deux pas de Paris
– Arcueil est une ville à taille humaine par son nombre d’habitants mais aussi par la présence de surfaces commerciales, de bureaux

Evolution du quartier Ferry

Propositions
– Réaménager la place Marius Sidobre, les bâtiments autour sont un peu gris et lugubres

Espaces agréables
Constats
– Le bas d’Arcueil (ancien centre, parc Paul Vaillant Couturier),
– Le mail Doiselet mais pas le soir
– La rue Cauchy
– Le quartier de la Vache Noire
– Le vieil Arcueil
– Quartier de la gare vers Cachan (habitat pavillonnaire)
– Cité jardin
– Il s’agit de l’identité d’Arcueil
– Même si l’on fait des allers-retours sur Paris, on est content de retrouver Arcueil notamment son ambiance Village

– Espaces non agréables : l’avenue de la Convention du côté de Gentilly, les espaces piétons sous l’autoroute, les quartiers du Chaperon vert et des irlandais sont moins agréables
– Le bâtiment d’activités rue Stalingrad qui parait vide

Propositions
– Maintenir l’ambiance « village » de la ville

Formes urbaines/ gabarits du bâti
Constats
– Arcueil est une ville diversifiée avec des quartiers contrastés et des architectures particulières
– Les tours sur le coteau sont bien compte tenu de la topographie et de leur position sur le coteau, il ne faut plus en refaire d’autres
– Les quartiers pavillonnaires sont un atout

Propositions
– Faire de petits immeubles entre 4 et 7 étages permettant une transition entre les pavillons et les grands bâtiments
– RD 920 : reculer et rénover les façades comme à Bagneux au niveau de la ZAC Victor Hugo
– Ne pas détruire les pavillons
– Renforcer la ville à taille humaine, faire mieux connaître les quartiers

Arcueil Ville pour tous ?

Mixité / activités
Constats
– Il existe une diversité en termes de patrimoine, d’architecture, de mixité sociale
– Les surfaces de locaux d’activités sont chères

Propositions
– Maintenir la mixité en général
– Etablir des règles pour accueillir des PME/PMI
– Créer une pépinière d’entreprises

Logements
Constats
– Arcueil remplit bien et suffisamment son rôle concernant le pourcentage de logement social,. Il y a encore des demandes mais la réponse à cette demande ne doit pas seulement être à Arcueil
– Il n’y a pas beaucoup de rotation dans le parc de logements, globalement plus dans le parc privé que dans le parc social

Propositions
– Il faut construire des logements
– Passer d’un logement locatif de 5 pièces à un appartement plus petit sans augmentation de loyer pour libérer les grands appartements

Patrimoine
Constats
– Le bas d’Arcueil
– Le parc Paul Vaillant-Couturier
– Les maisons dans le quartier de la gare, les quartiers pavillonnaires
– La cité jardin
– L’aqueduc
– Anis gras
– La maison des Gardes même si elle n’est pas mise en valeur
– L’ancienne mairie
– L’église St-Denys
– Symbole d’Arcueil : la Maison des examens

Propositions
– Respecter le périmètre de protection de 500 m autour de l’aqueduc
– ne pas faire « d’acharnement thérapeutique » pour garder tous les bâtiments, des choix sont à faire

Animation de la ville / Commerces
Constats
– Il n’y a d’animation le soir dans plusieurs quartiers (brasserie, restaurant…), il y en a uniquement à la Vache Noire.
– Pas de vrai centre-ville
– Le bas d’Arcueil est le quartier le plus animé parce qu’il y a les commerces et les écoles

Propositions
– Conforter le pôle Marius Sidobre
– Faire un vrai centre-ville plus classique, plus identifiable avec une animation de centre-ville (place, espaces publics, restaurants…)
– Avoir un endroit convivial pour créer du lien social
– Demande de restauration et d’animation le week-end et le soir
– Demande d’installation d’un café associatif (repas abordable, soirées à thème)
– Ouvrir un café près du presbytère pour animer la place
– Créer un marché à Arcueil

 

Arcueil Ville durable ?

Transports / Stationnement/ déplacements / circulations douces

Constats

Aménagement des espaces publics
– Aménager des zones de ralentissement, (zones 30, zones semi-piétonnes, radars pédagogiques)
– RD 920 : les trottoirs ne sont pas praticables

Déplacements
– La RD 920 est pour l’avenir la pénétrante sud, c’est l’axe de demain (attention aux reports de circulation sur les rues secondaires)
– L’avenue Laplace est bouchée aux heures de pointe

Propositions
– Améliorer l’accessibilité des espaces publics notamment pour les personnes à mobilité réduite
– Continuer d’améliorer les itinéraires piétons / vélos à l’image de la promenade de la Vanne
– Créer des continuités d’itinéraires avec les autres communes
– Faire une piste cyclable sur la RD 920

Espaces verts / Parcs / Bièvre

Constats
– Le parc Paul Vaillant Couturier est un parc agréable mais qui n’est pas visible
– Il n’y a pas beaucoup d’espaces verts
– Une impression de ville très urbaine, sans végétation, plantations
– La trame verte n’est pas connue des habitants
– Il existe de beaux jardins privés

Propositions
– Réaliser un rééquilibrage avec des espaces plantés pour faire oublier l’impression de ville urbaine avec plus de plantations près de l’autoroute
– Réaliser des espaces verts dès que possible
– Définir une règle qui indique que lorsque l’on abat un arbre, il faut en replanter un
– Interdire les « ginko biloba »
– Sauvegarder les jardins privés
– Moins de CO² et plus de verdure
– Créer une continuité d’espaces verts avec les autres communes
– Créer des continuités entre les jardins privés existants, des jardins partagés, des espaces de biodiversité

Nuisances et déchets

Constats
– Les ralentisseurs génèrent du bruit et des vibrations pour les constructions en vis-à-vis
– Il existe un problème de pollution à Arcueil, il faudrait une information sur les pics de pollution

 

Conclusion
Monsieur Staat remercie les habitants, et les invite à s’inscrire aux ateliers PLU du mois de mai et/ou à continuer ce travail de réflexion sur le diagnostic s’ils le souhaitent avec une remise des éléments avant le 1er juin 2015 en vue de la réunion publique de restitution le 24 juin prochain.
Espace Ville – 30 avril 2015

A lire...

Compte-rendu C.C.Q Macé du 12 février 2019

A LIRE EN LIGNE