Déclaration de Daniel Breuiller

Arcueil, le 10 janvier 2015

Une déclaration de Daniel Breuiller, maire d’Arcueil

Depuis le mercredi 7 janvier, nous avons été très nombreux à partager l’émotion suscitée par les attaques terroristes ayant visé Charlie Hebdo, une policière municipale de Montrouge et des clients d’un commerce kasher de Vincennes.

Je renouvelle mon émotion et ma sympathie adressée aux proches des victimes de l’attaque de la rédaction de Charlie Hebdo et de Montrouge, et assure ma solidarité avec les familles et proches des victimes de la tuerie de Vincennes, victimes de la barbarie pour la seule raison que ces hommes étaient juifs.

Je condamne avec la plus grande fermeté les attaques perpétrées, ces derniers jours, contre des lieux de culte musulmans.

La situation actuelle nous oblige. Toutes et tous. Elu-e-s, institutions, acteurs économiques, éducatifs, associatifs, culturels et cultuels et citoyens ; chacun à notre place nous sommes amenés à dialoguer, identifier et travailler à résorber les causes de ces actes qui mutilent notre pays.

La tâche est immense ; elle sera surmontée grâce à l’engagement de tous.

Localement, l’application du plan Vigipirate se traduit par l’adoption de mesures de sécurisation des lieux de culte, des bâtiments, crèches et écoles communales. Je compte sur la vigilance et le civisme de chacun pour respecter ces mesures prises dans l’intérêt de tous.

La situation exceptionnellement grave que nous vivons appelle à nous garder des peurs, des amalgames, des paroles et des actes mettant à mal la cohésion à laquelle chacun doit concourir. Comme l’ont montré les rassemblements populaires des derniers jours, le Vivre Ensemble reste la meilleure réponse face à l’obscurantisme.

A lire...

Application de l’état d’urgence : décisions prises

Marché 134 Marché 133 Marché 132 Marché 131 Marché 130 Marché 129 Marché 128 Marché …