Demandez votre permis de végétaliser !

Permis de végétaliser :

la démarche à suivre

Pour embellir votre rue, votre quartier, prendre soin de l’espace public proche de chez vous, Arcueillaises et Arcueillais, vous êtes invités à proposer des plantations. Cette opération s’intègre dans le dispositif Arcueil Comestible et en respecte la charte qui a été rédigée en co-construction. Le permis de végétaliser est lancé à Arcueil depuis mars 2017. Depuis, plus d’une vingtaine de permis ont fleuris dans les rues de la ville ! Le principe est simple : le permis autorise les habitants à cultiver un pied d’arbre ou un bac sur la voie publique.

Le permis de végétaliser, comment faire?

Pour demander un permis de végétaliser, veuillez vous adresser par courrier, mail ou téléphone à la mission Nature en ville (contacts ci-contre). La ville d’Arcueil vérifie la faisabilité du projet avant de délivrer une autorisation d’occupation du domaine public. Après avoir défini ensemble votre projet de végétaliser, vous signerez un permis et vous serez alors autorisé à cultiver.

Le permis de végétaliser, ça ressemble à quoi?

Chaque permis est différent mais ils répondent tous à certains critères. Le projet ne doit pas entraîner un non-respect sur les questions d’accessibilité de l’espace public et en particulier, l’espace libre sur trottoir devra toujours être au minimum de 1,40 m. En fonction des projets et des situations, vous pourrez planter dans des bacs, des jardinières, des pieds d’arbres ou des constructions de votre initiative (sous réserve de compatibilité avec les contraintes liées au domaine public).

Où planter ? Sur la voirie (trottoirs, pieds d’arbre), sur le mobilier urbain (potelets, barrières) et contre les murs et façades.

Que planter ? Des plantes sauvages et horticoles, si possible intégrant des essences comestibles ou mellifères pour les insectes pollinisateurs. Pour renforcer la biodiversité et protéger notre environnement naturel, la plantation de certaines plantes invasives, qui risquent d’endommager les ouvrages, de plantes toxiques ou dangereuses (piquantes, urticantes…) est proscrite.

La Ville apportera des recommandations sur la sélection de plantes sans pouvoir à l’issue être tenue responsable des choix et des impacts potentiels sur les bâtis. Pour les murs et façades de bâtiments privés, l’accord écrit du propriétaire devra donc être fourni.

Et ça dure combien de temps?

Un permis de végétaliser est accordé pour une durée de 3 ans renouvelable par tacite reconduction. En cas de constations d’abandon ou de mauvais entretien du permis, la ville se réserve le droit de retirer le permis, après en avoir averti le porteur.

Quel appui de la ville ? Les services de la Ville fournissent des contenants prévus à cet effet et de la terre végétale, en fonction des cas. La Ville réalise les travaux éventuels dans la limite de ses moyens. Les habitants peuvent créer eux-mêmes des contenants pour leurs plantations à condition d’informer la Ville de leur projet. Les plantes restent à la charge du demandeur. La Ville appose une signalétique sur chaque opération de plantation pour permettre aux usagers de les identifier.

A quoi le permis de végétaliser engage-t-il ? Les habitants s’engagent à arroser, à désherber, à tailler et à renouveler si besoin les plantes. Cet entretien veillera notamment à limiter l’emprise des végétaux sur le trottoir afin de ne pas gêner le passage et à assurer la sécurité des piétons ainsi que l’accessibilité de l’espace public. Les habitants doivent veiller à ce que papiers et détritus ne s’accumulent pas dans les espaces plantés et à la préservation des arbres présents à proximité. Toute opération d’abattage et d’élagage d’arbres ne peut être effectuée que par les services compétents. L’utilisation de produits phytosanitaires est rigoureusement proscrite.

Lien utileListe plantes conseillées et proscrites – permis de végétaliser

A lire...

Affiche film Arcueil comestible

Arcueil comestible : un film, des échanges

La ville d’Arcueil a fait réaliser un film retraçant le lancement de la démarche participative …