Abstraction au féminin

Dans le cadre du mois de l’égalité des genres

Par Louis GEVART

La conférence Abstraction au féminin croise les destins de Maria Helena Vieira da Silva et Anna-Eva Bergman. Célébrées en 2022, elles sont toutes deux des françaises d’adoption, icônes de l’abstraction lyrique de la « Nouvelle École de Paris ». Portugaise de naissance, Maria Helena Vieira da Silva entretisse ses souvenirs dans des paysages impossibles aux accents labyrinthiques. Née en Norvège, Anna-Eva Bergman a exploré des techniques ancestrales telles que la feuille d’or, composant au nombre d’or une abstraction singulière. Toutes deux ont été « femmes d’artistes » : Vieira da Silva surpassant de loin la notoriété d’A. Szenes et Bergman vivant dans l’ombre de H. Hartung.

Localisation :

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon