Accueil | Environnement | Développement durable | L’éco-pâturage à Arcueil

L’éco-pâturage à Arcueil

Pour les trois caprins (des  boucs castrés) de la Ville, c’est la tranhumance estivale !

Après avoir accompli un excellent travail sur le talus derrière l’école Danièle Casanova, ils ont été transférés début août à l’école Jules Ferry.

Ces caprins viennent renforcer les jardiniers de la Ville pour entretenir ces talus et lutter contre le développement des plantes invasives, en particulier la Renouée du Japon qu’ils grignottent efficacement.

L’éco-pâturage permet d’entretenir d’une manière écologique les espaces verts sans utiliser d’engins motorisés. Cette solution alternative à l’entretien de certains espaces verts d’Arcueil (comme le talus entre les rues de Stalingrad et Barbusse qui est déjà entretenu par des chèvres et des moutons depuis deux ans) s’avère efficace et elle permet de maintenir la biodiversité faunistique et floristique.

Nos jardiniers veillent sur eux, mais n’hésitez pas à nous faire part de votre ressenti et vos observations sur la présence de ces animaux dans notre commune (Service municipal des  Parcs et jardins au 01 46 15 08 23).

A lire...

Deux prix pour la nature à Arcueil

Le square du Chaperon Vert, aménagé il y a trois ans dans le cours de la rénovation générale de ce quartier, a reçu la médaille...