Jacob Zuma à Arcueil

Dans le cadre de sa visite d’Etat en France, Jacob Zuma, le président de la république d’Afrique du Sud a marché sur les traces de son illustre prédécesseur, Nelson Mandela, en se rendant à Arcueil pour rendre hommage à Dulcie September.

(Si la vidéo ci-dessous ne s’affiche pas tout de suite, merci de patienter quelques instants).

 

 

Ci dessous le discours du président :

Discours de Monsieur j. G. Zuma, Président de la république d’afrique du sud

À l’occasion de la cérémonie de commémoration de Dulcie September

Arcueil – 3 mars 2011

 

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Mesdames et Messieurs les représentants du gouvernement français,

Madame la Principale du Collège Dulcie September,

Chers invités,

Mesdames et Messieurs,

 

 

Le 8 janvier 2012, le plus ancien des mouvements de libération, l’ANC, célébrera ses 100 ans d’existence.
Ce centenaire nous rappelle les innombrables héros et héroïnes de notre lutte qui ont sacrifié leur vie pour la libération de notre pays, ces combattants de la liberté d’Afrique du Sud et du monde entier.
Lorsqu’il s’agit d’héroïnes, le nom de Dulcie September ne peut être oublié. Elle a établi un lien très fort entre les peuples sud-africain et français. En 2009, le gouvernement de la République d’Afrique du Sud a rendu hommage à Dulcie September à titre posthume pour sa contribution à la promotion de l’égalité et des droits de l’homme. L’Ordre National de Mendi lui a été attribué pour avoir donné sa vie à la lutte contre l’apartheid. L’Afrique du Sud et la France entretiennent d’excellentes relations politiques et économiques, qui se sont développées et renforcées au fil des années, depuis l’avènement de notre démocratie.

Aujourd’hui, l’Afrique du Sud considère la France et son peuple comme des amis de l’Afrique du Sud. Cette relation a été enrichie et approfondie par des amis tels qu’Arcueil, qui défendent les droits fondamentaux de tous les peuples et partagent notre vision d’un monde meilleur.

Le 21 mars prochain, l’Afrique du Sud célébrera la Journée des droits de l’homme, tandis qu’Arcueil et l’Ambassade organiseront, comme chaque année, la cérémonie de commémoration de l’assassinat de Dulcie September le 29 mars. Ce mois-ci, les Sud-Africains se remémoreront ceux et celles qui ont sacrifié leur vie pour une humanité qui ne fasse aucune distinction entre les siens. L’Afrique du Sud doit sa société actuelle, stable, démocratique et libre, à des hommes et à des femmes telles que Dulcie September. Elle s’est battue pour un monde équitable et juste pour tous, dans lequel les valeurs de non-racisme et de non-sexisme seraient respectées. En nous remémorant Dulcie le jour de l’anniversaire de son tragique assassinat, le 29 mars, nous nous rappelons qu’il est de notre responsabilité de promouvoir les valeurs qu’elle a défendues. Il est de notre devoir d’apporter la liberté dont nous avons la chance de bénéficier aujourd’hui à tous les peuples du monde.

 

Le Projet sur l’Héritage de Dulcie September, lancé en 2009, est un projet conjoint mené par le gouvernement sud-africain et la Mairie d’Arcueil. J’ai appris qu’il représente un cadre important d’échange de savoirs et de partage de notre héritage commun. Je suis convaincu qu’à mesure que cette coopération se développera, nous verrons se mettre en place des échanges entre les jeunes d’Arcueil et les jeunes sud-africains. La conférence annuelle sur Dulcie September qui devrait être créée sera certainement une grande source d’inspiration pour les jeunes d’Afrique du Sud et de France. Puissent les élèves d’aujourd’hui continuer de cultiver et de pratiquer les valeurs humaines de justice, d’égalité et de communauté pour lesquelles Dulcie September s’est battue et a donné sa vie.

 

Je trouve très encourageant le niveau de coopération entre la Mairie d’Arcueil et l’Ambassade.

Monsieur le Maire, je sais que vous avez joué un rôle central dans la préservation de la mémoire de Dulcie, à Arcueil et dans toute la France. Nous sommes honorés de constater que vous-même et les Arcueillais vous êtes mobilisés pour continuer de faire vivre notre héritage commun auprès des jeunes de votre ville. En tant que Sud-Africains, nous espérons voir se mettre en place un partenariat durable avec la communauté d’Arcueil sur l’éducation, la jeunesse et la culture.

Aujourd’hui, nous rendons hommage à une femme d’Afrique du sud dont les activités ont grandement contribué à mettre fin à un système d’apartheid qui avait trop longtemps défini notre pays. Dulcie September a, de toute évidence, marqué la vie de tous ceux et toutes celles qu’elle a rencontré en France. C’est un privilège de partager cet événement avec ceux de ses amis qui sont ici présents, avec la ville d’Arcueil, son chez-elle, sa communauté en France.

Puissions-nous ne jamais oublier les valeurs de vérité, de justice, d’égalité et de compassion pour les autres que Dulcie September a défendues.

 

Je vous remercie.

A lire...

Les relations internationales

La ville d’Arcueil, en relation avec le monde associatif, entretient de solides relations internationales avec différents pays.