La « maison du grand cèdre »

Le Grand cèdre pour le grand âge

Vues intérieur et extérieur de la maison du grand cèdre

La « Maison du grand cèdre », est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

A Arcueil, à la « Maison du grand cèdre », une seule chose importe : le bien-être du résidant. Ce tout nouvel Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) fait partie d’un réseau de maisons médicalisées gérées par l’association ADEF Résidences.
« Le grand cèdre » est situé avenue Paul Vaillant Couturier, sur une partie du terrain où se tenaient les laboratoires Innothera. Les locaux sont spacieux, modernes, avec de grandes baies vitrées laissant passer généreusement la lumière du soleil.
« Nous avons une capacité de 86 lits, précise la directrice de l’établissement Eugénie Meynié. Les chambres sont réparties sur trois étages accessibles par des ascenseurs. Elles sont individuelles et mesurent 20 m². Chacune est dotée d’un lit médicalisé, d’une penderie que l’on peut fermer à clé, et d’une salle de bains équipée d’une douche à l’italienne, d’un lavabo et d’un WC. »
Il y a également huit chambres communicantes pour les couples, des salles d’animation, une grande salle commune, un salon de coiffure et même une balnéothérapie.

Les prix se veulent compétitifs avec un tarif journalier de 67,80 euros, comprenant l’hébergement, la restauration, l’animation et la prestation lingerie, auquel s’ajoutent des frais liés au niveau de dépendance de la personne, et compris entre 5 et 21 euros par jour.

Eugénie Meynié ajoute : « Selon leur niveau de ressources, les résidants peuvent bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL) versée par les caisses d’allocations familiales, une aide sociale et une allocation personnalisée à l’autonomie (APA) versées par le conseil général dont dépendait le dernier lieu de domicile du résidant. »
Les repas sont assurés par un prestataire de service extérieur, et préparés par le chef cuisinier de l’établissement. Quatre repas par jour sont proposés, sans oublier une petite collation avant de dormir.
L’établissement devrait ouvrir ses portes dans le courant du mois de juin. Les résidants seront accueillis progressivement. Pour chacun d’eux sera établi un projet de vie personnalisé, en fonction des animations proposées, de ses demandes et de son bilan psychomoteur.

De l’emploi pour les Arcueillais

 
L’Ehpad de l’avenue Paul Vaillant-Couturier comptera 47 salariés, dont 8 personnes de service chargées de l’hygiène des chambres et des parties communes, 9 auxiliaires de vie, 15 aides soignants et aides médicopsychologiques, un psychologue présent 17h30 par semaine, 3 infirmières, une psychomotricienne et un médecin à raison de 11 heures par semaine.

Dans le cadre d’un partenariat avec la municipalité, l’établissement a engagé prioritairement les personnes habitant Arcueil et l’agglomération. Actuellement, quatre salariés sur cinq habitent la communauté du Val-de-Bièvre.

 

Qui peut y résider ?

L’établissement arcueillais est ouvert aux personnes de plus de soixante ans, valides, semi-valides ou dépendantes, à l’exception de celles souffrant de lourdes pathologies nécessitant un matériel médical spécialisé.
Une unité de vie sécurisée a été spécialement aménagée pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, pour limiter le risque de fugue, tout en laissant les résidants libres de leurs déplacements.
L’établissement accueille prioritairement les Arcueillais et les personnes habitant l’agglomération du Val-de-Bièvre.

La Maison du grand cèdre 10, avenue Paul Vaillant-Couturier Tél. : 01 49 69 16 60

 

A lire...

photo maire avec icone vidéo

Covid-19 : message vidéo du maire

Message du maire du 9 octobre 2020 au sujet de la crise sanitaire.