Accueil | Culture/Loisirs | A la une | « On va tout péter » le 5 février

« On va tout péter » le 5 février

Mercredi 5 février à 10h00
Espace municipal Jean Vilar

Dans le cadre de La Quinzaine en actions, dispositif d’accès à la Culture et d’éducation à l’image initié par la Quinzaine des Réalisateurs pour lutter contre les discriminations et favoriser l’égalité des chances, l’espace Jean Vilar projette le film documentaire On va tout péter de Lech Kowalski. Projection suivie d’un échange avec un membre de l’équipe du film.

 

On va tout péter

On voit des personnages devant une usine en noir. La cheminée de l'usine se termine par une main qui fait un doigt d'honneur. L'affiche est rouge et noir.De Lech Kowalski
Documentaire, France, 2019, 1h49

Un mix de blues et de rock and roll : voilà le secret d’une révolte réussie. Quand je suis arrivé en plein cœur de la France dans l’usine d’équipement automobile GM&S menacée de fermeture, j’ai senti qu’un concert exceptionnel allait s’y donner. Il le fut : paroles inventées par des salariés poussés au-delà des limites du supportable, musique écrite par des êtres humains déterminés à bouleverser toutes les règles, y compris celles de la lutte. Et comme le son était suffisamment fort pour attirer les médias nationaux, le concert a résonné dans le pays tout entier. J’étais là, caméra en main, composant mon film grâce au lyrisme déchaîné de ces hommes et de ces femmes, en retrait, mais avec eux.

Nommé à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes (2019).

 

Tarifs habituels de la salle
(plein : 5.20€ / réduit : 4.75€ / moins de 15 ans : 3.65€)

Renseignements et réservations : 01 41 24 25 55
jeanvilar-accueil@mairie-arcueil.fr

A lire...

On voit une grand mère qui regarde son petit fils. Il a une guitare dans les mains et semble très content. Ils sont dans une chambre.s

Programme Jean Vilar du 22 au 28 janvier

Films de la semaine : Echo, festival Ciné Junior, J'aimerais qu'il reste quelque chose, Keaton en quatre, Le mécano de la générale, Nina Wu, et Sol.