Ville pleinement engagée dans la transition écologique, Arcueil, via sa mission mobilité, développe différents projets de manière à favoriser les déplacements des habitant·e·s dans l’espace public.

Plan vélo

Arcueil ville cyclable

La Ville d’Arcueil a engagé l’élaboration d’un plan vélo communal en octobre 2021 avec l’ambition de développer la pratique du vélo des Arcueillais·es. 

La réalisation de ce plan vélo s’est déroulée en deux étapes en collaboration avec l’antenne locale du Val de Bièvre de l’association MDB (Mieux se déplacer à bicyclette) : une première étape pour dresser le bilan de la place du vélo aujourd’hui à Arcueil, et une seconde étape d’élaboration du plan d’action pour faire d’Arcueil une ville cyclable. Ce plan prend en compte l’ensemble des dimensions du développement d’une culture cyclable sur le territoire : maillage des aménagements cyclables, stationnement sécurisé, services aux cyclistes (réparation, vente de vélos), promotion et apprentissage du vélo.

Phase 1

Cette première phase de bilan a permis de dresser un diagnostic prenant en compte l’ensemble du territoire arcueillais, grâce à la participation des habitant·e·s d’Arcueil aux différents temps de concertation organisés de novembre 2021 à janvier 2022 :

  • Trois balades participatives couvrant l’ensemble des grands axes de la ville
  • Un questionnaire en ligne ayant récolté 270 réponses
  • Un atelier participatif 

>> Téléchargez le rapport de diagnostic <<

Phase 2

Lors de la seconde phase, des temps d’échanges ont été organisés de manière à recueillir les propositions des habitant·e·s pour élaborer le plan d’action :

  • Un stand « Atelier Solution » au Village Vélo du Chap’
  • Un atelier de travail autour des actions concrètes à mener 
  • Une réunion publique de restitution du plan vélo à la rentrée 2022

Les principaux enseignements issus du diagnostic 

  • 8 km de pistes et bandes cyclables sur la ville : un déploiement d’aménagements cyclables sécurisés et confortables à renforcer, en particulier sur les axes structurants
  • Un apaisement de la vitesse mené depuis de nombreuses années, avec la généralisation du 30 km/h à toute la ville : un meilleur partage de la rue entre usager·e·s qui reste à renforcer, en particulier sur les axes les plus fréquentés
  • Un manque d’uniformité des aménagements sur l’ensemble de la ville, mais également avec les villes voisines et une absence de traitement des intersections ce qui crée des discontinuités importantes dans le réseau cyclable
  • Un déploiement d’arceaux vélos en cours, avec un besoin de renforcement à proximité des commerces et équipements et de nombreuses demandes pour le développement de stationnement sécurisé à domicile et en gare
  • Des services vélos (réparateur, Vélib, Véligo…) présents sur la ville, mais qui pourraient être renforcés pour accompagner le développement du vélo
  • Des sessions d’apprentissage du vélo auprès du jeune public organisées au sein des accueils de loisirs et qui vont être étendues dès cette année aux écoles, avec un objectif de généralisation de l’apprentissage à l’ensemble des classes de CM2 d’ici 2026

Location de véhicules électriques

Outre l’implantation de bornes de recharges électriques sur l’ensemble du territoire arcueillais, la ville s’associe au SIPPEREC et à Getaround afin d’offrir à toutes et tous la possibilité de louer un véhicule électrique à l’heure ou à la journée.

3 véhicules sont disponibles :
– 39 avenue de la République
– 31 avenue François-Vincent Raspail
– 7 rue Émile Raspail

Concertation sur le stationnement

quelle rue pour demain ?

La problématique du stationnement est une préoccupation pour de nombreux·ses habitant·e·s, qui peinent à se garer à proximité de leur domicile. C’est pour cette raison que la municipalité a engagé une réflexion sur la place du stationnement à Arcueil et a lancé une grande concertation ouverte à toutes et tous les Arcueillais·es pour repenser la politique de stationnement.

Cette concertation s’appuie d’une part sur des temps ouverts à tous et à toutes, afin de permettre à l’ensemble des habitant·es d’Arcueil de donner leur avis et de participer au débat : réunions publiques, questionnaires, ateliers de travail, mobilisation des collectifs citoyens de quartiers.

D’autre part, le processus de concertation s’appuie sur une convention citoyenne, composée de 40 Arcueillais·es tiré·e·s au sort, qui ont pour mission de participer à l’élaboration de la future politique de stationnement de la ville. 

Pour accompagner cette démarche consultative, la Ville a fait appel à la Commission nationale du débat public, une autorité administrative indépendante, dont la mission consiste à s’assurer que tou·te·s les citoyen·ne·s puissent participer librement aux débats et être écouté·e·s des décideur·euse·s. Cette concertation aboutira à l’élaboration d’un plan de stationnement, visant à améliorer les conditions de stationnement et le partage de l’espace public de la ville.

Retrouvez toutes les informations sur la concertation sur le stationnement sur la plateforme de participation citoyenne.

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon