Le discours du maire lors de la réception des vœux

Vœux du maire lors de la réception du 25 janvier 2020

« Mesdames, Messieurs,

Je vous propose que nous applaudissions les enfants de l’orchestre à l’école !

Pour rappel « Un orchestre à l’école » est un dispositif d’éducation musicale et orchestrale proposé par l’association «Un Orchestre à l’Ecole». La ville a sollicité une structure musicale bien connue sur notre territoire : l’EDIM, afin de construire ce projet, en partenariat avec l’Education Nationale et les services de la ville.

L’objectif est de proposer un apprentissage collectif de la musique par la création d’un orchestre. L’école Aimé Césaire a été volontaire et sélectionnée pour initier ce projet d’apprentissage de la musique. C’est un projet d’une durée de 3 ans, avec les élèves du cycle 3 du CM1 de l’an dernier à la 6e l’année prochaine.

Chaque semaine durant 1h30, 27 élèves sont ainsi accompagnés par des musiciens professionnels de l’EDIM.

Chers musiciens, il y a un an maintenant, ici même, je vous ai proposé de venir assurer la première partie, la partie musicale de cette cérémonie. Vous avez relevé le défi de présenter votre travail, et le résultat est à la hauteur.

Merci et félicitations à vous et à vos encadrants :

  • M. Jeremy Maury enseignant de la classe
  • Mme Valérie Corric, directrice de l’école
  • M. Rachid Aouka enseignant corde/clavier (EDIM)
  • M. Nabil Boutjedla qui enseigne les instruments à percussion
  • M. Adrien Baudet qui enseigne lui les instruments à vent
  • Et à beaucoup d’autres acteurs de la réussite ce beau projet.

 

Je vais maintenant appeler, et leur demander de me rejoindre sur cette estrade :

  • Les élus municipaux,
  • Mme la sous-préfète
  • Mesdames et Messieurs les parlementaires
  • Mesdames et Messieurs Les maires ou leur représentant
  • Monsieur le Président du Grand-Orly Seine Bièvre ou son représentant
  • Les représentants du Conseil régional et du Conseil départemental
  • Les représentants des ambassades

 

Je veux en premier lieu vous remercier, vous toutes et tous, Arcueillaises et Arcueillais, d’être présents ce matin. Je veux aussi remercier :

  • Les personnalités nombreuses qui nous font l’honneur d’être ici à nos cotés
  • Les représentants du monde associatif, du monde économique, des associations religieuses, des bailleurs sociaux de notre ville et tout particulièrement Opaly
  • La direction générale des services de notre ville, et par là l’ensemble des personnels communaux arcueillais

 

Mesdames, Messieurs,

Au nom du conseil municipal, je vous présente nos vœux de santé, de bonheurs multiples et de réussite pour vous et celles et ceux qui vous sont chers.

 

Vous le savez, nous sommes ce 25 janvier 2020 à moins de deux mois des élections municipales et je ne peux dans ces circonstances faire le bilan de l’action municipale et encore moins faire de la promotion pour un potentiel mandat à venir.

C’est une règle démocratique qui tend au principe d’égalité entre les candidats et c’est une bonne chose.

Je peux par contre vous dire qu’il est encore temps, si ce n’est pas fait, de vous inscrire sur les listes électorales, et ce jusqu’au 7 février. Souhaitons que ces élections, quels qu’en soient les résultats, permettent aux Arcueillais.e.s de s’exprimer nombreuses et nombreux à cette occasion.

Je ne reviendrai donc pas comme le fait de tradition un maire lors de ses vœux à la population, sur les nombreux projets réalisés pendant l’année 2019.

Mais je tiens en revanche en cette fin de mandat à remercier très sincèrement l’ensemble des conseillers municipaux, de la majorité comme de l’opposition, qui, d’abord avec Daniel Breuiller puis à mes côtés, ont travaillé avec engagement durant toutes ces années aux biens communs de notre ville.

Un élu, c’est un citoyen ou une citoyenne qui décide de s’engager pour l’intérêt général, et d’y consacrer l’essentiel de son temps libre.

  • Des dizaines de réunions, de conseils municipaux,
  • La présence aux manifestations sportives, culturelles, associatives,
  • Des centaines de rencontres ou de réunions préparatoires, le soir au retour du travail, le week-end, parfois tôt le matin ou les jours fériés.

Et tout cela avec la critique souvent plus fréquente que le remerciement.

Voilà la réalité de l’engagement des élu.e.s, une réalité exigeante qui mérite d’être saluée…

Et puis, vous me permettrez d’avoir une pensée particulière en direction de celles et ceux qui ne solliciteront pas un nouveau mandat pour laisser la place à d’autres et permettre le renouvellement de l’équipe municipale.

 

Je veux aussi pour ces derniers vœux de la mandature adresser publiquement mes remerciements à tous nos partenaires :

  • L’Etat et ses services
  • La Région Ile-de-France,
  • Le Département du Val-de-Marne,
  • La Métropole du Grand Paris,
  • Le Grand-Orly Seine Bièvre,
  • Notre Office Public de l’Habitat Opaly,
  • La Sadev,
  • La CAF,
  • Les services de l’Education nationale comme ceux de la police nationale,

Nous savons ensemble trouver les moyens de porter conjointement des dossiers,

  • C’est le cas des actions menées dans les quartiers politiques de la ville,
  • C’est le cas pour les travaux de réouverture de la Bièvre, qui d’ailleurs ont commencé cet été grâce à un cofinancement de la région, de la Métropole et du département.
  • C’est le cas pour trouver les moyens conjoints avec la Caf et l’Education nationale pour l’instauration de dispositifs comme le Projet de réussite éducative à destination des élèves et des familles en situation les plus délicates.

 

Bien sûr ce travail partenarial n’empêche pas des visions différentes. C’est le cas lorsque nous devons aux côtés des enseignants et des parents d’élèves, nous engager contre la fermeture de classes, et ce, parce que des logiques comptables l’emportent parfois sur le bien-être des élèves, des enseignants et des personnels communaux.

 

Vous me permettrez de dire un mot sur la situation sociale actuelle.

Il y a un peu plus d’un an le gouvernement s’attaquait au montant des pensions des retraités, en augmentant la CSG. Aujourd’hui c’est l’ensemble du système qui va être revu, chacun devra bientôt cotiser pour sa propre retraite alors qu’aujourd’hui l’architecture de notre modèle est la solidarité entre les générations.

C’est l’ensemble de notre modèle social qui est en train de basculer, vers moins de solidarité, mais plus d’individualisme.

C’est pourquoi, lors du dernier Conseil Municipal, le 19 décembre dernier, j’ai proposé un vœu qui a été voté à l’unanimité du conseil municipal, vœux soutenant l’exigence du retrait du projet actuel de réforme des retraites, vœux qui reste d’actualité aujourd’hui.

 

Les élu.e.s sont certes derrière chaque décision prise, mais derrière chaque action réalisée, se trouvent les personnels communaux.

Ce sont ces agents de la fonction publique territoriale, que l’on croise chaque jour :

  • Que l’on aperçoit, quand ils nettoient les rues,
  • Qui accompagnent nos enfants – de la petite enfance à la jeunesse-,
  • Qui guident les plus fragiles ici pour obtenir une aide, ici pour un logement décent,
  • Qui soignent dans notre centre de santé
  • Qui délivrent les documents officiels en mairie,
  • Qui mettent à disposition des salles municipales,

Ils sont un peu plus de 500 au service de la population dans la proximité, ils et elles s’engagent pour nous toutes et tous, tout au long de l’année.

Nous pouvons ce matin leur envoyer en échange de leur travail nos remerciements, je le fais oralement, faisons-le en les applaudissant …

 

Notre ville c’est ces quelques 200 collectifs et associations ses milliers d’adhérent.e.s et militant.e.s.

Un grand merci à vous toutes et tous qui composez le tissu associatif de notre ville, de participer à la vie démocratique.

Cette vie démocratique se nourrit par tous les apports de vos interventions, car elles nous amènent souvent à devoir bouger nos lignes.

Demosthène disait il y a très longtemps “Je crois d’un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent.”.

Merci donc à celles et ceux qui s’emparent des outils démocratiques innovants et singuliers qui existent à Arcueil.

Je pense au droit de saisine du conseil municipal par des pétitionnaires, mais aussi aux conseils de quartier, aux budgets participatifs. J’en profite d’ailleurs pour rappeler que, pour la troisième année consécutive, j’annoncerai à la fin de cette intervention les résultats du budget participatif 2019.

 

2019, parlons en une minute, aura été une année encore marquée par de tristes records.

Ceux qui témoignent du drame planétaire du dérèglement climatique. Jamais la Terre n’aura été aussi chaude : en cause, ce que les experts appellent l’anthropocène, c’est à dire le fait que l’activité humaine impacte de façon décisive sur les équilibres climatiques.

Souvenez-vous :

  • L’Amazonie et l’Australie en feu,
  • L’ouragan Dorian,
  • Les inondations dans le sud de la France
  • Un niveau de canicule jamais atteint ici à Arcueil avec ce record de 42.6 degrés à l’ombre le 25 juillet dernier.

Ce ne sont là que quelques exemples qui montrent que personne et tout ce qui vit sur notre planète, n’est à l’abri de la crise climatique, et que les plus fragiles sont toujours les premiers touchés, les premiers sacrifiés.

Mais 2019, c’est aussi l’espoir avec ces jeunes qui par centaines de milliers en France, par dizaines de millions dans le monde se sont mis en marche pour le climat.

Greta Thunberg, cette jeune fille qui est devenu un symbole, a su de façon simple poser les bonnes questions, et déclencher la colère contre elle du Président Trump. Vous me permettrez de la citer : « si les solutions au sein du système sont si impossibles à trouver, nous devrions peut-être changer le système. « 

Espérons que 2020 saura marquer non pas une prise de conscience, mais un vrai premier pas en avant pour changer ce modèle productiviste et capitalistique insensé.

Je vous souhaite donc une très bonne année 2020.

 

 

Place maintenant à l’annonce des résultats du vote pour les projets du Budget participatif 2019 :

 

Ce ne sont pas moins de 1040 votes enregistrés cette une augmentation de la participation de plus de 3%. Dans le contexte de tension sociale que nous avons connu en décembre (et qui n’est certes pas fini) nous pouvions craindre que les Arcueillais.e.s aient eu d’autres préoccupations, mais il n’en est rien : le budget participatif est un fabuleux outil démocratique ! Merci à toutes et tous d’en faire une réussite.

Voici donc les résultats des lauréats :

  • Pour le quartier Curie : Réaménagement paysager de la place du centre commercial
  • Pour le quartier Ferry : Aménagement paysager et des jeux pour les enfants rue Tailleferre
  • Pour le quartier Macé : Travaux de sécurisation de la traversée de la rue du Colonel Fabien
  • Pour le quartier Kergomard : Plantation citoyenne d’arbres
  • Pour le quartier Laplace : Une fontaine à eau sur le City stade
  • Pour le quartier Barbusse : Une fresque sous le pont du RER
  • Et enfin, pour la ville :
  • Le projet d’installation des dispositifs innovants pour sécuriser les passages piétons aux abords de certaines écoles. »

Pour plus d’informations sur les lauréats du budget participatif 2019, cliquez ici.

Crédit photos : Kévin Gouttegata

A lire...

Communiqué sur les personnes sdf aux 4 chemins

Les sans-domicile fixe aux Quatre chemins : un accompagnement social difficile mais vital La ville …