Le monoxyde de carbone : quels risques ?

En 2019 dans le Val-de-Marne, 48 personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone (Santé Publique France). Mais qu’est-ce-que le monoxyde de carbone et quelles sont les habitudes à adopter pour éviter ses dangers ?

Aussi appelé “CO”, le monoxyde carbone est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il résulte d’une mauvaise combustion de gaz, de charbon, de bois, de fuel, d’essence ou encore d’éthanol. Respirer ce gaz provoque un mal de tête, une envie de vomir et de la fatigue.

Les appareils produisant du monoxyde de carbone lors d’un dysfonctionnement sont nombreux : cuisinière, chaudière, chauffe-eau, chauffage d’appoint (non électrique), poêle, cheminée, brasero, barbecue, groupe électrogène, moteur de voiture et de moto.

 

illustration sur les dangers du monoxyde

Les bons gestes :

  • Faire vérifier ses appareils de chauffage avant chaque hiver
  • Aérer son logement au moins dix minutes par jour
  • Libérer les ouvertures qui permettent à l’air de circuler
  • Éviter de laisser le moteur de sa voiture allumé dans son garage
  • Alimenter son poêle avec du bois sans verni et peinture
  • Utiliser un chauffage d’appoint dans une pièce avec aération au maximum deux heures d’affilée

En cas d’urgence, il faut impérativement ouvrir les portes et fenêtres, éteindre les appareils, sortir du logement puis appeler les secours.

 

 

Ces informations sont extraites d’une brochure conçue par Santé Publique France. Vous pouvez la télécharger en cliquant ici.

 

A lire...

Insalubrité

La déclaration d'insalubrité