Le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique, inodore et incolore, très difficile à détecter, et qui cause chaque année une centaine de décès en France.

Il provient essentiellement du mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion, c’est-à-dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l’essence au fioul ou encore à l’éthanol.

La grande majorité des intoxications ont lieu à domicile. Après avoir été respiré, il prend la place de l’oxygène dans le sang et provoque des maux de tête, nausées, fatigue, malaises ou encore paralysie musculaires.

Son action peut être rapide : dans les cas les plus graves, il peut entrainer en quelques minutes le coma, voir le décès. Les personnes intoxiquées et qui ont survécu gardent parfois des séquelles à vie.

  • Comment se protéger ?

Avant l’hiver, faites systématiquement intervenir un professionnel qualifié pour contrôler vos installations : chaudières, chauffe-eau, chauffe-bains, inserts et poêles.

Faites vérifier et entretenir vos conduits de fumée (par ramonage mécanique)

Aérez votre logement tous les jours pendant au moins 10 minutes, même quand il fait froid.

N’obstruez jamais les entrées et sorties d’air (grilles d’aération dans les cusines, salles d’eau et chaufferies principalement).

Veillez à une utilisation appropriée des appareils à combustion  : ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu, respectez scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion et n’utilisez pas pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero…).

  • Que faire si on soupçonne une intoxication ?

Maux de tête, nausées, malaises et vomissements peuvent être le signe de la présence de monoxyde de carbone dans votre logement

  1. Aérez immédiatemment les locaux en ouvrant portes et fenêtres
  2. Arrêtez si possible tous les appareils à combustion
  3. Evacuez au plus vite les locaux
  4. Appelez les secours (18 pour les Sapeurs pompiers, ou 15 pour le SAMU)
  5. Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des pompiers.

L’ensemble de ces informations est extrait d’une brochure conçue et diffusée par l’INPES. Vous pouvez la télécharger en cliquant sur ce lien  : Le monoxyde de carbone : prévention

Vous trouverez d’autres informations concernant la sécurité dans votre foyer sur ce site : www.prevention-maison.fr

 

 

A lire...

Insalubrité

La déclaration d'insalubrité