Les moustiques dans le Val-de-Marne

Depuis cet été, Arcueil, et plus généralement le département du Val-de-Marne, font face à une prolifération de moustiques. À ce titre, la Ville a contacté la délégation territoriale de l’Agence régionale de santé (DTARS).

Si la découverte de la Bièvre peut avoir une influence, c’est davantage l’évolution des conditions climatiques avec notamment les fortes chaleurs et les quelques pluies d’orages qui, selon les spécialistes des moustiques de l’Institut Pasteur, sont responsables de l’ampleur du phénomène.

Quels que soient les moustiques, il est recommandé de :
• Eliminer les endroits où l’eau peut stagner (déchets verts, encombrants…),
• Vider les récipients contenant de l’eau (arrosoirs, soucoupes ou tout contenant même petit),
• Changer l’eau des plantes chaque semaine,
• Vérifier le bon écoulement des gouttières,
• Couvrir les réservoirs d’eau stagnantes (bidons, citernes, bassins),
• Munir les fenêtres de moustiquaires,
• Porter des vêtements longs, amples et clairs,
• Utiliser des répulsifs cutanés qui restent très efficaces, en suivant les précautions d’emploi indiquées et si besoin demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin, particulièrement pour un usage en direction des nourrissons et jeunes enfants, des femmes enceintes et des personnes âgées.

La DTARS ne signale aucune maladie (Dengue, Zika, Chikungunya) et aucune directive particulière à ce jour, si ce n’est d’adopter les bons gestes décrits ci-dessus et à signaler la présence de moustiques tigres sur le portail signalement-moustique.anses.fr
À noter, un organisme mandaté par l’Agence Régionale de Santé (ARS) procède à des prélèvements réguliers sur les pièges pondoirs du territoire.

Pour plus d’informations sur le moustique tigre

A lire...

poules

Déclaration de la détention de volailles

Face à la nouvelle vague de propagation du virus de l'Influenza aviaire depuis août 2021, les détenteur·trice·s non professionnel·le·s de volailles (basse-cour) ou autres oiseaux captifs non commerciaux élevés en extérieur sont invité·e·s à se manifester en mairie en remettant un formulaire.