Accueil | La Mairie | Actualités municipales | Lettre de Daniel Breuiller aux Arcueillais

Lettre de Daniel Breuiller aux Arcueillais

Aux Arcueillaises et Arcueillais

Madame, Monsieur

J’ai décidé de quitter ma fonction de maire le 1er décembre prochain, après plus de dix-neuf ans consacrés à cette responsabilité magnifique. Au moment de tourner cette page, vous imaginez bien que l’émotion est immense.
Mon premier courrier est pour vous. j’informerai Monsieur le Préfet de ma décision ce jour, et le conseil municipal aura à élire un nouveau maire le 10 décembre prochain.

La décision de mon départ relève de raisons personnelles.
Durant toutes ces années, j’ai aimé être votre maire, je me suis attaché, avec mes équipes successives, à développer notre commune, à l’embellir et être à l’écoute des Arcueillais, à faire avec vous autant que pour vous. Cela n’a pas toujours été facile, nous n’avons pas tout réussi mais nous avons, avec votre confiance et votre participation, fait beaucoup.

Je continuerai à servir Arcueil au sein de la Métropole du Grand Paris et comme simple conseiller municipal.

La majorité municipale dispose d’un projet sur lequel elle a été élue, d’une équipe plurielle où chacun contribue au travail et, dans cette période si difficile à gauche, je sais que notre équipe aura, en désignant son nouveau maire, à cœur de poursuivre ce qui fait notre force : le travail en commun d’élus aux expériences et aux engagements divers mis au service de mêmes valeurs pour une ville plus fraternelle.

Je voulais par ce courrier vous remercier des liens tissés, du soutien que vous m’avez apporté durant ces années et de la confiance que vous avez été nombreux à me témoigner.

C’est avec un pincement au cœur, mais aussi une grande confiance en l’avenir de notre ville, que je vous adresse pour la dernière fois mes très sincères salutations de maire.

Très sincèrement - DB

Télécharger la lettre du Maire (format PDF)

A lire...

Arrêté municipal contre le bruit

La municipalité a édicté un arrêté règlementant le bruit sur le territoire communal qui actualise celui datant de 1995