Mois de l’égalité

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars, la ville d’Arcueil s’engage pour l’égalité. Trois actions sont organisées autour du mois de l’égalité (en raison de la crise sanitaire, l’ensemble des actions prévues n’a pas pu être maintenu).

 

affiche film

Exposition de Femmes PHOTOgraphes


Du 9 au 26 mars
Médiathèque Louis Pergaud
A l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes, vous pourrez retrouver le travail de la revue FemmesPHOTOgraphes. L’équipe éditoriale est constituée de quatre femmes : photographe, plasticienne, cinéaste, photoreporter. Ces quatre artistes se sont retrouvées en 2016 pour construire et élaborer un projet qui vise à mettre en valeur des femmes photographes. Par cette revue, elles luttent contre l’invisibilité des femmes dans le monde de la photographie, où elles sont sous-représentées, et militent en faveur d’une plus grande parité dans l’art.

 

anne-mulpas

Performance – Anne Mulpas

Samedi 13 mars – 10h
Diffusion sur la chaîne YouTube d’Anis Gras
La poète Anne Mulpas a performé dans les allées du centre commercial de La Vache Noire courant février. Le vidéaste Patrick Muller a profité de ce moment pour réaliser un objet visuel autour de cette prestation.

 

Ateliers d’éducation à l’image

Mars (depuis novembre 2020)
Autour des questions de discriminations appliquées au genre, au collège D. September Avec Kim Lan Nguyen Thi, artiste visuelle et cofondatrice de la revue FemmesPHOTOgraphes et Alexia Domzalski, professeure de français. Ces ateliers d’éducation à l’image proposent d’initier durant toute l’année une classe de 6e, aux questions de discrimination appliquées au genre. Lors de séances de 2h composées de diverses approches, autant lexicales qu’iconographiques, ces élèves débattent des questions d’inégalités dans le but d’acquérir une indépendance de regard sur ces thématiques-là. On y accorde l’égalité, les stéréotypes, le sexisme mais aussi l’inclusif et la transmission.

 

C’est aussi l’occasion de revenir sur le parcours de la grande militante féministe Gisèle Halimi :

Gisèle Halimi est une avocate, militante féministe et femme politique franco-tunisienne.

Gisele Halimi

Née en Tunisie française en 1927, dans une famille pauvre, juive, dominée par l’ordre patriarcal, Gisèle Halimi a très tôt fait le nécessaire pour s’affranchir de plusieurs dominations : celle de sa famille, de la religion, des hommes. Adolescente, elle gagne de quoi quitter sa terre natale pour rejoindre Paris en 1945 et y étudier le droit.

Jeune avocate, elle défend les indépendantistes tunisiens et algériens, puis défend des femmes auxquelles l’on reproche d’avoir avorté. Pour atténuer leur peine, il faut évoquer des “circonstances atténuantes”, ce qui revient à plaider coupable. En 1971, elle est la seule avocate à signer le Manifeste des 343, car un grand risque de sanctions déontologiques du Barreau pesaient sur elles. Surtout, lors du procès de Bobigny, en 1972, Gisèle Halimi refuse de demander pardon au nom de sa cliente, et fait elle-même le procès de la loi liberticide de 1920 sur l’avortement. Marie-Claire Chevalier, qui a avorté après avoir été violée, est acquittée. C’est une étape importante dans la marche vers la légalisation de l’avortement en 1975.

Les engagements de Gisèle Halimi ont tous une dimension politique forte, mais elle n’a jamais voulu faire de carrière politique, mise à part une brève expérience de la députation au début du septennat de François Mitterrand.

Fondatrice de l’association “Choisir la cause des femmes”, Gisèle Halimi témoigne d’un courant du féminisme français caractérisé notamment par la certitude que cette lutte émancipatrice ne peut se passer des hommes.

Elle meurt à Paris le 28 juillet 2020.

Source : France Culture

 

Testez vos connaissances avec ce quizz :

Quizz Gisèle Halimi 2021

Télécharger le quizz

 

Des contenus pour s’informer sur l’histoire de cette icône féministe :

banderole devant panthéon

 

 

Pour signer la pétition afin que Gisèle Halimi repose au Panthéon

 

 

 

 

Logo Anis Gras

A lire...

Arcueil s’engage contre les violences conjugales

Lire le communiqué de presse du 11 juin "Arcueil s'engage contre les violences conjugales"