Situation en Israël et Palestine

Arcueil, le 21 mai 2021

DÉCLARATION DU MAIRE D’ARCUEIL SUR LA SITUATION EN ISRAËL ET PALESTINE

Arcueil a une longue histoire de solidarité et de coopération avec le peuple palestinien.
Notre ville a accueilli, en 1982, le premier match de football en France de l’équipe Nationale Palestinienne.
Le Cosma basket, après avoir accueilli deux basketteurs palestiniens venus faire leurs études à l’institut catholique de Paris, a poursuivi durant 10 ans un jumelage avec le club de La Salle de Jérusalem
Après les accords d’Oslo, la ville a conclu un protocole de coopération avec la ville d’Hébron et mène de nombreuses actions de solidarité, de promotion de la francophonie, et de valorisation du patrimoine culturel.
Récemment, le Handball club d’Arcueil a organisé des échanges à Arcueil et à Hebron d’équipes féminines pour soutenir le sport féminin et l’égal accès au sport.
Toutes ces actions s’inscrivent dans une logique de fraternité et se nourrissent de la conviction que les échanges entre associations et collectivités territoriales peuvent jouer un rôle essentiel de rapprochement des peuples et d’apprentissage réciproque.
Ces actions s’inscrivent dans une orientation politique claire : le respect du droit international, et notamment le droit des Palestinien·ne·s à un état viable et reconnu internationalement (comme vient de le faire le Pape François), tout comme la reconnaissance absolue de l’existence d’Israël et de son droit à vivre en paix et en sécurité.
Elles s’inscrivent aussi dans l’action résolue de notre ville aux côtés des populations exigeant leurs droits civiques et politiques, comme ce fut le cas pour le peuple sudafricain dont nous avons accueilli la représentante Dulcie September au pire moment de l’apartheid.
Enfin, elles se nourrissent de notre volonté de lutter contre toute forme de racisme,
d’antisémitisme et de discrimination de genre.

Depuis quelques jours, un nouvel affrontement meurtrier se déroule sous nos yeux. Cette escalade, née de la volonté d’expulser des Palestinien·ne·s de Jérusalem Est, a vu les extrémistes prendre le leadership.
En une semaine, 192 Palestinien·ne·s ont été tué·e·s dont 58 enfants et plus de 1 200 blessé·e·s par les tirs de l’armée israélienne. 10 Israélien·ne·s dont un enfant sont mort·e·s sous les roquettes du Hamas et 282 ont été blessé·e·s.
Plus grave encore les tensions entre communautés n’ont jamais été aussi fortes et la haine de l’autre portée par des extrémistes s’est traduit par des exactions sous les yeux du monde entier.
Ce cycle de terreur et de destruction doit cesser. Tous les efforts doivent être faits pour obtenir un cessez-le-feu et garantir la sécurité des populations civiles.
J’affirme mon soutien à toutes les actions diplomatiques engagées pour obtenir un cessez-le-feu.
Ce conflit meurtrier, est une nouvelle fois la conséquence de l’absence de perspective politique garantissant un Etat Palestinien aux côtés d’Israël et garantissant aux deux peuples et à chacun de leurs citoyen·ne·s des droits égaux.

Christian Métairie, Maire d’Arcueil

A lire...

Communication MEET

Municipalities for an Equitable Transformation in Europe (Municipalités pour une Transformation Équitable en Europe (MEET)) …