Zone à Faibles Emissions mobilité : deuxième étape

Le dispositif Zone à Faibles Emissions mobilité, mis en place par la Métropole du Grand Paris, étend ses restrictions de circulation aux véhicules classés Crit’Air 4 dès le mardi 1er juin.

decoration

La ZFE vise à baisser les émissions de polluants provenant du trafic routier (principalement les particules fines et le dioxyde d’azote) afin d’améliorer la qualité de l’air et protéger la santé des habitant·e·s. Le principe ? Les véhicules les plus polluants ont l’interdiction de circuler sur certaines plages horaires.

Dans le cadre de ce projet, les véhicules « non classés » (première immatriculation avant 1997) et Crit’Air 5 ne sont plus autorisés à circuler à l’intérieur de l’A86 depuis le 1er juillet 2019. La deuxième étape du projet d’instauration de la ZFE a lieu le mardi 1er juin 2021, avec des restrictions étendues aux véhicules classés Crit’Air 4.

Arcueil participe à la mise en oeuvre de cette ZFE en instaurant l’interdiction d’accès de ces véhicules du lundi au vendredi de 8h à 20h (excepté les jours fériés) pour les voitures, véhicules utilitaires légers, deux roues, tricycles et quadricycles à moteur, et tous les jours de 8h à 20h pour les poids lourds, autobus et autocar dans la ZFE.

Pour circuler, une vignette Crit’Air doit être apposée au pare-brise. Le certificat qualité de l’air permet de classer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques. Pour en faire la demande, il suffit de se rendre sur le site certificat-air.gouv.fr, muni·e de sa carte grise.

Prochaines étapes : l’élargissement de ces mesures aux vignettes Crit’Air 3 en juillet 2023 puis Crit’Air 2 en janvier 2024 pour arriver à un pourcentage de 100 % de véhicules propres en 2030 (calendrier prévisionnel).

Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

carte zfe

 

Consulter l’arrêté n°2021ARR151

A lire...

quelle rue pour demain

Concertation citoyenne sur le stationnement

Vous souhaitez donner votre avis sur le stationnement à Arcueil ? Répondez au questionnaire avant le 19 novembre.